Le Tempranillo sous le soleil de la Rioja

Sur la route des cépages

publié le dimanche 24 juin 2018 à 10h00

Le Tempranillo sous le soleil de la Rioja

Comme son nom l'indique, le Tempranillo est d'origine espagnole. Etymologiquement, son nom signifie tôt en référence à sa maturité précoce. Les grappes sont moyennes à grandes et les baies de taille moyenne. La grappe est cylindrique, parfois ailée, longue, étroite et compacte. Sa chair est peu gorgée en jus. Le Tempranillo est moyennement vigoureux et reste très sensible à la pourriture grise, à l'oïdium et au mildiou entre autres.


Il est le principal cépage noir des vins de Rioja et a eu pendant longtemps un lien avec le Pinot noir, une étude génétique a ensuite prouvé que les deux variétés étaient distinctes l'une de l'autre. Véritable cépage indigène, il aurait été cultivé par les Phéniciens qui ont développé la viticulture dans les provinces méridionales du pays. On le retrouve déjà à l'époque romaine où l'agronome Columelle le cite dans plusieurs écrits et sur son fort développement régional. Il faudra attendre le 17ème siècle pour qu'il gagne les régions nordiques de l'Espagne dans lesquelles il sera d'ailleurs plus épanoui puisqu'il se prête à davantage de fraîcheur.


Bien que peu résistant, le Tempranillo est un cépage voyageur. Californie, Australie, Amérique du Sud, Afrique du Sud, Portugal, il n'a eu aucun mal à implanter ses racines partout dans le monde tant que ce sont des pays où le soleil est fortement présent. On peut le retrouver également dans la majorité des vignobles français.


Rarement utilisé en monocépage, il participe surtout à l'assemblage des vins de Rioja. Il est exposé à des températures élevés car il donne des vins relativement plats et non intéressants si vinifié seul. Il entre dans la composition de plusieurs appellations espagnoles réputées car sa "prévisibilité" permet, une fois assemblé à d'autres variétés, de donner des vins surprenants. Il est un paradoxe à lui tout seul. On le retrouve même vinifié en blanc dans la Mancha, au centre du pays, avec l'Airén.


Il donnes des vins à la robe rouge rubis quand il est jeune, brun-rouge quand il est mature. Au nez, il dégage des arômes de myrtille et de cerise qui tendent vers la fraise et des notes torréfiées, épicées dûs à l'élevage traditionnel. En bouche, le fruit reste très présent, sur des saveurs de fruit rouge toujours, de vanille, de tabac et de bonbon anglais.

Il ne faut pas non plus ne pas lui reconnaître des qualités intrinsèques mais elles sont malheureusement occultées par l'élevage en fûts neufs de chêne, tradition espagnole oblige!


Le tempranillo est connu sous les noms de : Aldepenas, Aragones, Aragonêz (Portugal), Aragonez Da Ferra, Aragonez de Elvas, Arganda, Arinto Tinto, Cencibel (Castille, La Manche, Madrid, Aragon, Extremadure, Murcie), Cencibera, Chinchillana (Extremadure), Chinchillano, Chinchilyano, Cupani, Escobera (Extremadure et Amérique du Sud), Garnacho Foño (Amérique du Sud), Grenache de Logroño, Jacibiera (Castile-La Manche, Amérique du Sud), Jacivera, Juan Garcia, Negra de Mesa, Ojo de Liebre, Olho de Lebre, Sensibel, Tempranilla, Tempranillo de la Rioja, Tempranillo de Perralta, Tempranillo de Rioja, Tempranillo de Rioza, Tinta Aragones, Tinta de Santiago, Tinta de Toro, Tinta Do Inacio, Tinta Monteira, Tinta Monteiro, Tinta Roriz (Portugal), Tinta Roriz de Penajola, Tinta Santiago, Tinto Aragon, Tinto Aragonez, Tinto de la Ribera, Tinto de Madrid (Tolède, Cantabrie, Salamanque, Soria, Valladolid, Madrid), Tinto del País (Castille, Léon, Rioja), Tinto de Rioja, Tinto de Toro (Zamora), Tinto del Toro, Tinto Fino (Castille, Léon, Madrid, Valence, Extremadure, Rioja), Tinto Madrid, Tinto Pais, Tinto Ribiera, Tinto Riojano, Ull de Llebre (Catalogne), Valdepeñas (Californie), Verdiell (Catalogne), Vid de Aranda (Burgos), Tinta Santiago (Amérique du Sud), Tinta Montereiro (Amérique du Sud).

Elise Aboulkhatib

par Elise Aboulkhatib

Elise de la WinameeTeam