Retour sur le dîner oenologique Au Poivre d'Ane

Accord mets-vins

publié le jeudi 15 février 2018 à 10h00

Retour sur le dîner oenologique Au Poivre d'Ane

Ingrid et Laurent du restaurant Au Poivre d’Ane à Clermont-Ferrand (63) ont à coeur de proposer des repas oenologiques dans le cadre de leur activité. Mais ce ne sont pas des dégustations techniques qu’ils souhaitent mettre en avant avec le crachoir à portée de main et où l’analyse de la robe et des arômes est à son apogée. Non, ce qu’ils mettent à l’honneur, à l’image de l’événement du 9 février dernier, c’est de proposer un repas convivial préparé par le chef dont chaque plat sera accompagné d’un vin en accord présenté par le vigneron lui-même. 

Tous les produits sont issus de petit producteurs locaux avec qui ils travaillent main dans la main. Ils ont ont fait appel à Jean-Baptiste et Laure du Domaine Miolanne dont le vignoble se situe au pied des Volcans d’Auvergne et dont la viticulture est convertie bio. 40 convives étaient de la partie et la soirée a été un réel succès avec une vingtaine d’habitués de la maison et une même proportion de nouvelles têtes qui n’ont pas été déçues du voyage.  

Laurent a fait servir une mise en bouche constituée de charcuterie / terrine de campagne, jambon d’Auvergne, de petits pains maison au Cantal accompagnés de la cuvée Volcane Rosé. Des petits pains au Gravlax de saumon ainsi que des couteaux revenus au Pastis ont été servis avec un Ephémère blanc, d’ailleurs victime de son succès puisqu’il n’en reste déjà plus de disponible à ce jour. En plat principal, il y avait des travers de porc aux griottes accompagnés d'une purée de panais (porc élevé en plein air à Paray le Fresy et panais cultivés à Beauregard l'évêque) pour déguster avec un verre de Volcane rouge joliment fruité (Gamay / Pinot noir).  

Pour le plateau de fromage, offert pour l'occasion par Serge Salaire affineur à Aubière, les restaurateurs ont laissé le choix aux convives de partir sur du blanc ou du rouge après avoir expliqué les raisons qui les pousseraient eux, à faire telle ou telle sélection sans pour autant forcer la décision. Quant au dessert, de succulentes lasagnes aux pommes et caramel daim, c’est le pétillant Bulle de Miolanne qui l’a accompagné en cette fin de repas. 

Elise Aboulkhatib

par Elise Aboulkhatib

Elise de la WinameeTeam