Terroir mon beau terroir

Sur la route des cépages

publié le mardi 04 septembre 2018 à 08h00

Terroir mon beau terroir

« Il a un goût de terroir » est une phrase souvent prononcée par le dégustateur, le nez dans le verre. Jusque-là nous avons à peu près bon et il n’y a rien d’anormal. Qu’est-ce que le terroir ?

Dans le domaine viticole, le terroir est le sol ou plus précisément une unité de sol délimitée. Ceux-ci peuvent être anciens, notamment ceux délimités par les moines, bénédictins, cisterciens ou plus récents sous la forme des AOP (Appellation d’Origine Protégée) 

L’OIV, Organisation Internationale de la Vigne et du Vin, organisation respectable, mais que l’on peut se permettre de critiquer, a souhaité donner sa propre définition « Le terroir » vitivinicole est un concept qui se réfère à un espace sur lequel se développe un savoir collectif des interactions entre un milieu physique et biologique identifiable et les pratiques vitivinicoles appliquées, qui confèrent des caractéristiques distinctives aux produits originaires de cet espace. » Ouf ! On respire et on reprend un verre. Car nous atteignons ici la limite, encore et toujours d’une législation trop globale.
Des lobbyistes de certains pays, gros producteurs étrangers de vin ne sont pas trop loin, si on cherche bien, derrière cette définition.

Le but premier d’une définition, d’une acceptation commune est bien de rassurer et d’orienter le client final mais pouvons-nous tout uniformiser ? Ces définitions devenant sclérosantes pour certains acteurs et favorisant immuablement une pression foncière. Un cru de bourgogne est-il proportionnellement meilleur qu’un cru du beaujolais au regard du prix de l’hectare ?

Certains vins sont identifiables par un rapport unique cépage/terroir, le pinot en Bourgogne est un exemple flagrant ou le gamay en beaujolais (exclu de bourgogne par Philippe II de Bourgogne). Mais quel plaisir de retrouver (encore trop rarement) des vins issus de cépages presque disparus ou à l’implantation improbable.

Le vigneron retrouve son rôle de connaisseur et d’essayeur !

 

La vigne sous la plume

par La vigne sous la plume

Structure de production événementielle basée à Lyon