Sciacciarellu

Sur la route des cépages

publié le dimanche 21 octobre 2018 à 08h00

Sciacciarellu

Moins connu que son cousin Niellucciu, le Sciacciarellu(o) est un des grands cépages rouges de l'ile de Beauté.

Il est plutôt présent sur la côte ouest, et dans les vins d'Ajaccio, de Sartène ou Figari mais il peut se retrouver sur toute l'île.

 

Souvent assemblé, il possède des qualités fort recherchées de nos jours puisqu'il est peu coloré, assez léger et très frais pour des vins méditerranéens.

Comme souvent on le comparera au Pinot Noir, et même si ce n'est pas forcement vrai on comprendra aisément pourquoi.

Dès qu'on a un vin au style frais et élégant certains tombent dans cette caricature facile.

 


 

Il donne de grands vins lorsqu'il est travaillé dans les conditions optimales, de garde moyenne.

On citera le comte Abbatucci ou le domaine de Vacelli dont certaines cuvées sont en partie à base de ce cépage.

 

Le schiacciarellu est adapté aux sols pauvres, granitiques, au climat méditerranéen sec. Originaire de Toscane il y est peu présent car dominé largement par le Sangiovese. On citera le green label du domaine de la famille d'Issanto chez I Balzini en Toscane, ou une petite proportion est assemblée.

 

Le sciaccarellu, est aussi appelé, muntanaccio, broumest dans le sud-ouest, mammolo nero en Italie pour les plus communs.

 

Il est à coup sûr à découvrir ou re découvrir et il y a fort à parier qu'il gagnera en renommée comme son homologue Sicilien le nerello mascalese dans les années à venir.

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.