Le Xarel-lo... à la bouche

Sur la route des cépages

publié le mercredi 06 novembre 2019 à 12h00

Le Xarel-lo... à la bouche

Encore un beau cépage autochtone assez méconnu en France bien qu’important pour sa région d’origine, le Xarel-Lo au nom quasi kryptonien... les geeks auront vu la référence à Kal-El... est donc un cépage catalan pure souche, utilisé à la fois pour les vins tranquilles et surtout effervescents.

 

Originaire très probablement de Catalogne, ou il et très présent,le Xarel-lo se cultive également en Castilla la Mancha, Castilla Leon, Extremadura y Aragon. En Catalogne on le retrouve dans les appellations suivantes, Alella, Costers del Segre, Penedés, Tarragona, Cava.

Dans le Penedes il est le plus planté des cépages et il joue une part importante de la base des effervescents de la région de Cava. On l’appelle aussi sous ces dénominations Pansa Blanca, Pansal, Castoixa, Xarello, Sucre, etc...

 

 

Uniforme et compacte c’est une variété qui résiste bien à la chaleur et la sécheresse. Les grains du Xarel-lo sont assez uniformes et il a une pruine quasi inexistante, il est très ancré sur les pédicelles et sensible au roussissement.  Sa pulpe peu colorée peut brunir en surmaturation, il possède une bonne teneur en sucres, assez juteux.

 

De port tombant et très ramifié le Xarel-lo est de vigueur moyenne, peu fertile, il débourre précocement, et murit assez tardivement.

Il est conseillé de le palisser, en cordon par exemple, et il supporte bien les effeuillages qui lui donne une bonne maturation des grappes.  On le taillera assez long avec minimum 3/4 yeux.

 

 

Sensible au mildiou, a l’oïdium, et au botrytis... heureusement il fait sec et chaud en Catalogne :-) il est également sensible aux acariens, gel de printemps, et pourridié.

Par contre son port tombant et ses nombreuses ramifications sont un atout contre les fortes sécheresses et le vent... Bingo !!!

Tous les sols lui conviennent, il reste toutefois sensible à la chlorose ferrique, et aux carences en magnésium et manganèse.

 

Arrivons donc à son intérêt et sa base organoleptique... yipeee!... enfin, il est sucré et acide en même temps, assez fruité. Il constitue donc une base très intéressante dans la production des vins effervescents mais pas seulement car il aide aux assemblages de vins très méditerranéens comme en Priorat ou Montsant par exemple. Très adapté dans ces climats chauds et secs, il est vraiment à son aise dans l'élaboration de vin blancs secs et fruités.

 

Jeunes les vins possèdent des arômes fruités de citron, avec une belle acidité et une certaine rondeur. Le Xarel-lo est très souvent assemblé que ce soit en Cava ou vins tranquilles. Quelques producteurs font des cuvées pures sur les DO Penedes notamment, ou hors appellations, Can Suomi, Gramona, At Roca, Enric Soler, Celler Credo, Mas Candi, Can Rafaul del Cals, Finca Villadelops...

 

Un cépage à découvrir absolument car les bulles de Cava sont très intéressantes, notamment les petits prix, de belles surprises à moins de 15 E où le Champagne est souvent décevant.

 

Et surtout... ces blancs secs de Méditerranée dont on n’a pas fini d’entendre parler...

 

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.