Le Sauvignon blanc et ses prestigieux terroirs

Sur la route des cépages

publié le dimanche 25 mars 2018 à 10h00

Le Sauvignon blanc et ses prestigieux terroirs

Le Sauvignon blanc est l'un des meilleurs cépages français, très répandu en France (14 000 ha) mais également en Italie (3 000 ha), aux Etats-Unis (6 000 ha), au Chili (3 500 ha), en Afrique du Sud (3 550 ha), ainsi qu'en moindre proportion en Australie et en Nouvelle Zélande (moins de 1 000 ha à chaque fois). Autre variante que les viticulteurs prennent plaisir à assembler ensemble à leurs vins, n'est autre que le sauvignon gris, qui dispose des mêmes propriétés si ce n'est que ses baies sont roses. 

Le sauvignon est un cépage très riche en arômes (genêt, buis, pamplemousse, melon, fruit de la passion, cassis, pierre à fusil) et dégage beaucoup de fraîcheur ainsi qu'une acidité particulièrement intéressante. Ce sont grâce à ses thiols volatiles (molécules très odorantes) toujours présent dans le moût du raisin que ce cépage revendique autant de flaveurs. 

Historiquement, il provient du Vignoble des Graves en Gironde depuis 1736 et de Pouilly-sur-Loire dans la Nièvre dès 1783. On retrouve aujourd'hui le Sauvignon principalement dans le Bordelais (6 000 ha) avec des vins liquoreux et des blancs de qualité supérieure utilisés en assemblage contrairement aux autres régions qui vont le vinifier en mono-cépage comme c'est principalement le cas (appellations autorisées Barsac, Côtes-de-Blaye, Premières côtes de Blaye, Bordeaux-Côtes-de-Francs, Bordeaux sec, Cadillac, Cérons, Côtes-de-Bourg, Crémant de Bordeaux, Entre-Deux-Mers, Graves, Graves-de-Vayres, Loupiac, Pessac-Léognan, Premières côtes de Bordeaux, Sainte-Croix-du-Mont, Sainte-Foy-Bordeaux et Sauternes). La Vallée de la Loire avec ses vins blancs frais et citronnés et fleuris (Anjou, Cheverny, Coteaux-du-Giennois, Fiefs-Vendéens, Haut-Poitou, Menetou-Salon, Pouilly-Fumé, Quincy, Reuilly, Saint-Pourçain, Sancerre, Saumur, Touraine, Touraine-Mesland et Valençay) représente la même superficie d'hectares de plantation de ce cépage. 

En Provence, on le retrouve également dans les vins de Bandol, Cassis et des Coteaux-d'Aix-en-Provence. Dans le Sud-Ouest, le sauvignon fait partie de l'encépagement des appellations Bergerac, Côtes de Duras, Buzet, Côtes-du-Marmandais, Gaillac, Pacherenc du Vic-Bilh, Monbazillac, Montravel, Côtes de Gascogne et Saussignac.

Les grappes du sauvignon sont de taille petite voire moyenne et très compactes. Les baies sont petites à la peau épaisse et d'une jolie couleur dorée à maturité complète. De par les différents terroirs dont il est issu, les vins qu'il produit sont caractéristiques par ses arômes variétaux, on ne peut pas le comparer tant il est unique par de nombreux critères. Justement pour apporter une comparaison, il est nécessaire de goûter plusieurs vins issus des différentes régions et appellations pour découvrir toute sa palette de saveurs.

Du reste, il n'est pas des plus faciles à travailler car le sauvignon est très productif et sujet aux maladies de la vigne telles que l'oïdium. Il faut donc veiller à limiter son rendement pour empêcher la dilution. 

Autres noms donnés au sauvignon : blanc doux, blanc fumé, douce blanche, feigentraube, fié, fumé blanc, gros sauvignon, libournais, Muskat-Sylvaner (ou Muskat-Silvaner), muskatani sivanec, punechon, puinéchou, punéchou, rouchelin, sarvonien, sauternes, sauvignon blanc, sauvignon fumé, sauvignon saune, sauvignon petit, savagnou, savignon, servonien, sovinjon, sovinon, surin, sylvaner musquéou weisser sauvignon. Il existe un ancien cépage, la sauvignonasse, longtemps confondu avec le sauvignon.

Elise Aboulkhatib

par Elise Aboulkhatib

Elise de la WinameeTeam