Le Blaufränkisch : un cépage séduisant

Sur la route des cépages

publié le samedi 23 mars 2019 à 08h00

Le Blaufränkisch : un cépage séduisant

 

Bleu de Franconie son petit nom traduit :-) ou Limberger,

 

Blaufränkisch en teuton, assez présent en Autriche, ou il commence à donner des vins d’un certain intérêt, voire d’intérêt certain. Il est présent en Europe Centrale, et Balkans.

Il est probablement originaire d’Allemagne.

Longtemps confondu avec le portugais bleu, on l’a désormais bien identifié.

 

C’est un cépage qui représente environ 5 % de l'encépagement autrichien, principalement dans la région du Mittelburgenland.

Il est également présent en Hongrie sous le nom de kfrankos, en Croatie, en Slovénie, en Tchéquie (dans la région de Moravie), et en Slovaquie sous le nom de frankovka.

En Allemagne on le trouve sous les noms de Lemberger ou Limberger et enfin en Italie sous le nom de frankonia.

En Belgique, il est autorisé pour l'AOC flamande Hageland .

 

Les grappes relativement compactes et en forme cylindro-coniques sont à baies moyennes courtes et globuleuses, irrégulières.

La peau est d’un beau noir bleuté à maturité, moyennement épaisse, bien résistante, légèrement pruinée, la pulpe juteuse, bien sucrée a un goût relevé et particulier.

 

Il aime la chaleur, de débourrement précoce, arrive à maturité un peu après le Chasselas.

Le Blaufränkisch est vigoureux et productif. La taille courte sera préférable si on veut obtenir un vin de qualité.

Il semble être moyennement sensible aux champignons.

 

 

 

De bonne garde il donne selon les rendements choisis par les vignerons, des vins de qualité variable, mais dans de bonnes conditions, un vin fruité et subtil avec une bonne acidité, non dominante.

Niveau d’alcool assez élevé, avec des notes poivrées, cassis, cerise, griotte, florales, selon les styles et les niveaux de maturité.

Il se gardera correctement voire très bien pour les meilleurs.

 

Assez présent dans le Burgenland autrichien, et à Wagram le Blaufränkisch devient de plus en plus intéressant,

 

On citera les domaines Krutzler, Paul Kerschbaum, Franz Weineger, Markus Altenburger, Tesch, mais la liste est bien plus longue.

Attention certains de ces vins sont assez chers, il faudra donc regarder des domaines comme Johannes Trapl, ou Franz Pasler pour se faire la bouche :-)

 

Donc si vous passez sur place, les vins ne sont pas trop chers et méritent l’intérêt.

En France les domaines importés sont plus dans la région du Kamptal et de la Wachau, où l’on produit de très bons blancs.

Mais vous pourrez en trouver certains tout de même, chez quelques cavistes motivés !

 

 

 

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.