L'aligoté, cépage blanc de Bourgogne

Sur la route des cépages

publié le dimanche 08 avril 2018 à 08h30

L'aligoté, cépage blanc de Bourgogne

L'aligoté est un cépage blanc bourguignon depuis le XVIIème siècle, principalement utilisé dans l'encépagement des appellations Bourgogne-Aligoté, Bourgogne ordinaire, Bouzeron, Crémant-de-Bourgogne, Beaujolais Villages, Bugey... Si sa production concerne 1 600 hectares de Bourgogne, le cépage s'est également familiarisé et exporté en Suisse, en Ukraine, en Roumaine, au Canada, aux Etats-Unis (Californie) et même au Chili, soit sur plus de 20 000 hectares dans le monde. Il résulterait, selon une étude américaine, du croisement du gouais blanc et du pinot, au même titre qu'une quinzaine d'autres cépages.

Il donne un vin vif, nerveux, plus ou moins aromatique et qui ne présente pas réellement de potentiel de garde au vu de son grand rendement.

Pour la petite histoire, ce serait un membre du Clergé, Félix Kir, nommé chanoine honoraire en 1931, qui aurait favorisé sa reconnaissance en l'ajoutant à de la crème de cassis pour préparer l'apéritif qu'on connaît aujourd'hui sous son nom de "kir", le fameux blanc-cassis ! Figure emblématique de Dijon dont il a été élu maire en 1945, chealier dela Légion d'Honneur, conseiller général de la Côte d'Or et député en 1967, Félix Kir emmenait partout avec lui le fameux vin blanc et le cassis pour offrir à ses camarades...

Cépage vigoureux et assez sensible aux maladies de la vigne (mildiou), l'aligoté demeure un cépage à forte vigueur et fertilité. Ses grappes sont petites et formées de petits grains bien ronds. Ses feuilles sont en forme de cercle, de grande taille et peu découpées.

Ses synonymes : alligotay, alligoté, blanc de Troyes, carcairone blanc, carcarone, carchierone, chaudenet gras, giboudot blanc, griset blanc, mukhranuli, pistone, plant de trois raisins, plant de trois, plant gris, troyen blanc et vert blanc.

Elise Aboulkhatib

par Elise Aboulkhatib

Elise de la WinameeTeam