Il serait dommage de l'enterrer : Le Terret Bourret

Sur la route des cépages

publié le samedi 15 juin 2019 à 08h00

Il serait dommage de l'enterrer : Le Terret Bourret

 

 

Terret Blanc ou Terret Bourret, prononcer le t final svp, on n'est pas dans le pays des accents pointus ici !

On est en plein dans le grand sud, avec ce méconnu mais si important cépage blanc du Languedoc.

Il aurait pu disparaître, mais va peut-être retrouver un intérêt des plus marqué ...qui sait.

 

Il est parent avec...d’autres languedociens, tiens tiens... dont le Rivairenc qui lui est un rouge.

On y reviendra car c’est un bon compagnon pour l’été.

Le Terret est donc un cousin du Cinsaut et de l’œillade et fils du précédent Rivairenc...qui est lui-même fils de Brun Fourca et d’autres. Quelle filiation !

 

 

Le Terret Bourret est gris, quand le Terret Monstre est blanc, mais tout cela reste très très proche...

 

 

Le Terret Bourret donne de grandes grappes, pyramidales, compactes, à la chair juteuse.

S'il est produit en excès, ce qui fut longtemps le cas, le jus et les vins sont assez fades. La dilution le guette et là il sera très très neutre d’où son utilisation massive pour les vermouths, localement.

En effet dans le bassin sétois et autour de l’étang de Thau on a longtemps produit des vermouths de qualité et des apéritifs à base de vins qui ont dominé l’industrie des boissons fin 19e, début 20e. Il s'agit notamment du fameux Noilly Prat.

Est-ce là le marketing de l’époque qui a créé la demande ou l’inverse... Quoiqu’il en soit cette pratique a certainement aidé à donner une réputation compliquée, voire mauvaise à ce cépage.

 

Le Terret Bourret est fragile, car sensible aux maladies, mildiou, oïdium, vers de la grappe, araignée jaune...

Il est intéressant car il gèle peu, est de débourrement tardif, assez vigoureux et productif. Bien mené il donne des vins parfumés au profil peu alcooleux.

Et c’est là que son intérêt risque de croître pour les vignerons !

En effet ce cépage est parfumé et aromatique, il donne des vins au degré alcoolique peu élevé, et donc intéressant pour les blancs du Sud de la France. Seul ou en assemblage.

 

Le Terret Bourret est autorisé sur les appellations Châteauneuf du Pape, Côtes du Rhône, Costières de Nîmes, Languedoc, Corbières, Palette, soit les meilleures appellations du sud en Blanc.

Il a donc bien sa place dans l’univers des grands blancs du sud.

 

On le déguste rarement seul, car peu de cuvées sont produites à partir de Terret pur. J’en ai dégusté une récemment que je conseille. C’est un rapport qualité prix imbattable ou presque. Le Terret VV du Mas Saint Laurent à Mèze, de Roland Tarroux et son fils.

Un vin idéal pour les fruits de mers, avec des notes d’agrumes confites, surprenant et réussi... quelques coopératives et quelques vignerons réalisent des cuvées d’assemblage, les vignobles du Loup Blanc, les Caves Richemer, notamment.

 

 

 

Dans la série des cépages oubliés ou peu utilisés ce Terret Bourret est un OVNI, et merci encore au site lescepages.fr pour leurs nombreuses informations sur toutes ces variétés de raisin.est gris, quand le Terret Monstre est blanc, mais tout cela reste très très proche tout ça...

 

 

 

 

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.