Qu'est-ce que le vin de mai ?

Le pourquoi du comment

publié le mardi 01 mai 2018 à 08h00

Qu'est-ce que le vin de mai ?

Comme nous sommes le premier jour de mai, pourquoi ne pas vous parler du « vin de mai », ce vin digestif et aromatique et que l’on savoure pleinement au printemps.

La recette est alsacienne puisque le vin de mai se prépare traditionnellement avec un bon Riesling ou éventuellement du Rivaner que l’on fait macérer pendant trois semaines en bocal avec de l’aspérule odorante qui fleurit justement au mois de mai. Ensuite on filtre le mélange obtenu et on l’embouteille. 

La recette tient son origine du Pays d’Arlon en Belgique où elle est communément appelée Maitrank, une confrérie éponyme a même été crée en son honneur en 1964 à Arlon pour rendre hommage au vin, à la région et à ses habitants. 

La macération de fruits ou de fleurs permettait à l’époque de sauver des vins trop acides que l’on peut aujourd’hui contrôler avec les progrès de la vinification. De plus, l’aspérule, cette plante sauvage aux jolies fleurs blanches (oui, comme le muguet, mais rien à voir…) comporte de nombreuses vertus médicinales qu’on utilisait déjà au Moyen-Age (IXe siècle) pour renforcer ses défenses immunitaires.

Pour réaliser la recette :

  • 1 bouteille de vin blanc type Riesling
  • 50 g de fleurs d’aspérules
  • 50 g de sucre en poudre 
  • Zeste d’1 orange 

Faire macérer 2 semaines, filtrer et embouteiller. Si fleurs fraîches, réduire la macération à 48h sans zeste d’orange. A servir frais ! Le mélange mousse après fermentation, d’où son second surnom de « champagne du pauvre ». 

Fort en alcool, n’oubliez pas de consommer avec beaucoup de modération et en bonne compagnie ! Certains le préparent en sa version rouge, en remplaçant le Riesling par un très bon vin de Bordeaux. 

Elise Aboulkhatib

par Elise Aboulkhatib