A quelle température dois-je déguster un vin ?

Le pourquoi du comment

publié le dimanche 07 avril 2019 à 08h00

A quelle température dois-je déguster un vin ?

 

Trop froid, pas bon, trop chaud pas bon !!!

 

Il convient de bien adapter le tout. En effet l’acidité, l’alcool, les tanins ressortiront plus selon que le vin soit ou trop chaud ou trop froid.

 

Les blancs :

 

Un blanc trop froid cache ses défauts s’il en a, mais en même temps ne montre pas grand-chose. 

On pensera à remonter les vins de sa cave bien à l’avance et à les mettre au frais de manière douce. Le freezer, le congélateur étant des compagnons évident mais trop évident.

Servez un vin blanc sec, vif et acidulé à une température comprise entre 8 et 10°C et un vin blanc plus rond, plus gras ou de garde entre 11 et 13°C. 

Pour un vin blanc sucré ou 1/2 sec servez le à une température comprise entre 10 et 12°C

Besoin de rafraîchir ?

Prenez plutôt un seau de l’eau froide et des glaçons. L’hiver une fenêtre ou un balcon sont assez efficaces. Sauf sous les tropiques évidemment !

 

Pour les rouges :

 

Remontez-le de la cave et tenez-le au frais.

Les pièces surchauffées sont son ennemi !

Le vin chambré du 19e siècle était entre 16 et 18 degrés, loin du 20/22 degrés bien trop chaud de nos jours.

Servez un vin rouge léger à une température comprise entre 13 et 15°C et un vin rouge corsé et plus charpenté entre 15 et 18°C

En été, n’hésitez pas à le laisser dans un seau d’eau fraîche !

 

Les bulles

 

Se dégustent assez frais mais pas non plus glacé.

Si on est hyper pointilleux et pointus on pourra séparer les non dosés et assez tendus, et les plus vineux.

Un effervescent vineux supportera et même se dévoilera avec un ou deux degrés de plus qu’un vin plus léger. On pourra carafer les champagnes également. Surtout les Solera ou vins au style oxydatifs. 

Les bulles doivent être servies à une température comprise entre 6 et 8°C.

Cependant, un Champagne millésimé ou grand cru s'appréciera davantage à une température comprise entre 8 et 10°C. 

 

Cas particulier : les vins vieux.

 

Il faut comme pour les personnes, les ménager et prendre son temps :) on les ouvre délicatement, on n’est pas obligé de carafer.

Si le vin est bon on ne touche rien, et on le protège car il peut facilement s’oxyder.

Donc bouchons type Vacuvin, etc...

Si le vin n'est pas ou peu ouvert et bien on le passera en carafe un peu de temps avant le repas.

 

Pour en savoir plus sur les conditions permettant de déguster un vin dans des conditions optimales lisez ou relisez mes 2 articles précédents :

A quel moment dois-je ouvrir ma bouteille de vin ?

Bien réussir sa dégustation de vin grâce aux bons contenants

 

Pour résumer :

 

  • Ouvrez vos vins, mêmes blancs à l’avance.
  • Servez-les à température un peu inférieures aux optimums conseillées, ils se réchaufferont d’eux même.

Sauf si vous dégustez dans une cave, en hiver, chez les vignerons etc... Dans ce cas réchauffez vos verres dans la paume de l’autre main.

Ne négligez pas même les petits vins, ils ne seront que plus appréciables bien traités !

 

Les Outils de votre soirée :

 

  • Verres et carafes, Riedel, Bormioli, Zsalto, Schott, Chef et Sommelier, Spiegelau, Peugeot, Lehmann....
  • Votre thermomètre de maison :)
  • un bon tire-bouchon sommelier...

...et des personnes avec qui partager le vin !

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.