A quel moment dois-je ouvrir ma bouteille de vin ?

Le pourquoi du comment

publié le dimanche 03 mars 2019 à 08h00

A quel moment dois-je ouvrir ma bouteille de vin ?

 

 

Régulièrement on se retrouve avec de très bons vins, mais aussi sans le bon verre, pas ouvert à l’avance, trop chaud, trop froid, etc....

Dans de mauvaises conditions, notre grand cru ou même notre vin de tous les jours risque de passer au travers, alors ce n’est pas si grave car bien accompagné, amis, famille, événement ...

Le vin reste pour le plaisir mais essayons de le mettre dans la meilleure des positions possibles.

 

Cet article est le premier d'une série de 3 au travers de laquelle nous vous expliquerons comment réussir votre dégustation.

 

Le moment d’ouverture, quand dois-je ouvrir ma bouteille ?...

 

...ou quand ouvrir son vin, sous peine de passer à côté ? Trop jeune ou passé.

Mieux vaut un vin un peu fermé et trop jeune que passé, donc n’hésitez pas à les ouvrir.

 

Comment savoir ?

 

Tout dépend de nos goûts, on peut apprécier les vins sur le fruit de leur jeunesse, ou si l’on souhaite avoir un peu d’évolution et passer sur des arômes plus complexes et parfois ternaires(d’évolution). 

Ne pas ouvrir les vins légers trop jeunes. 2 années après la récolte, voir 3 c’est bien.

Pour des vins à forte concentration, avec ou sans boisé, il faudra au moins 10 ans, idem pour ceux avec des acidités parfois difficiles à comprendre. 

N’hésitez pas ensuite et demandez aux professionnels, cavistes, au vigneron, un mail rapide et ils vous répondront sûrement.

 

Les grands vins ont besoin de 8 à 10 ans minimum, mais ils peuvent aller bien plus loin.

 

Les blancs sont moins compliqués mais attention aux vins qui passent un peu en fût.

1 à 2 ans de plus ne leurs font pas de mal.

Les blancs sont parfois ceux qui vous surprendront le plus en termes de garde. Pour les sucrés et les oxydatifs ils ont un potentiel quasi sans fin.

 

Exceptions : Vins liquoreux et moelleux, VDN (ndlr : Vins Doux Naturels) qui ont un potentiel unique de très longue garde pour les meilleurs, jusqu’à 20 voir 50 ans

 

Un dernier conseil, ouvrez votre bonne bouteille avec des gens que vous appréciez et ne faites pas de cuisine trop compliquée.

 

Parfois on saucissonne avec de bons amis et un bon vin... et c’est Byzance !

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.