Saint-Aubin, une petite appellation parmi les grandes

Appellations françaises

publié le vendredi 02 novembre 2018 à 08h00

Saint-Aubin, une petite appellation parmi les grandes

Nichée dans un recoin, voisine des plus grands vins blancs de la Bourgogne, et donc peut-être du monde, cette combe de St aubin réserve des surprises de moins en moins cachées et de plus en plus prisées.

Longtemps l’amateur averti s’est rabattu sur cette appellation voisine de Puligny, Chassagne et Meursault, dont les prix très raisonnables et les vins de grande qualité rendaient cette zone  attractive.

Elle l’est toujours, mais même si elle ne rattrape pas ses illustres voisines, l’appellation St Aubin est aujourd’hui une valeur sûre en blanc de la Côte de Beaune.

 

 

Idéalement située dans une des nombreuses combes de la Côte Sud, elle possède des terroirs très intéressants et variés.

Sa position proche des grands Crus et sa situation de part et d'autre de la combe lui donnent son caractère.

La combe de Gamay créant un amphithéâtre orienté est, sud est puis des versants très sud sur certains premiers crus.

 

En fait certains sont situés dans le prolongement de Puligny et d’autres en amont de Chassagne, avec un des vignobles les plus pendu et haut de la région. On remarquera 2 zones très marquées, celle de la montagne de Savoie, et celle de la montagne du Ban.

 

On retrouve sur le fond de la combe et derrière le village une grande partie des St Aubin village rouge et blanc, ainsi que le long de la N6 quelques premiers crus : Perrières, derrière le tour, Sentier du clou etc…

Sur des sols marneux ce sont des vins assez élégants et moins solaires que ceux issus des autres secteurs.

 

Le long de la route qui relie Gamay à Blagny on trouve des vins solaires exposés au sud. Dignes des grands voisins de Puligny, sur marnes argoviennes recouvertes d’éboulis calcaires et sols bruns marneux, ce sont des vins qui peuvent vieillir, possédant gras et minéralisé profonde.

On retrouve les Murgers dents de chien, en Remilly, sur Gamay, en Montceau, la Chatenière, les Cortons. Selon la hauteur et l’exposition certains vins seront plus minéraux et d’autres plus solaires.

Le vigneron et son travail auront aussi leur importance. Dans le prolongement et jouxtant Chassagne on aura le Charmois, les Combes au style très affirmé également.

 

Une zone plus petite et un peu plus fraîche donne des vins plus minéraux, dans le prolongement de gamay, en allant vers St Aubin, on retrouve le Derrière la Tour, ainsi que En Créot par exemple.

 

La dernière portion est plantée majoritairement en rouge, et s'‘étend au-delà du village de st aubin, sur la N6 et donne des vins souples et frais. Le blanc regagne du terrain sur le rouge, ces terres donnant quand même des vins blancs de belle facture et réputés.

 

Pas de Grand Cru sur St Aubin, mais de belles découvertes, avec des vins qui pour les meilleurs flirtent avec les plus grands voisins.

Je citerais Champ Gain, la Garenne à Puligny, le Montrachet ! Les chaumées, Chenevottes à Chassagne… autant dire que les meilleurs producteurs de St Aubin sur certains secteurs sont aujourd’hui très recherchés pour leur exceptionnel rapport qualité prix.

 

Chatenière, En Remilly et Murgers donnent des vins complets, gras et tendus.

En Montceau souvent solaire, Champlots plus mesuré et tendu, l’Arrière du village donnant des vins plus frais et minéraux.

 

 

  • Pierre Yves Colin Morey
  • Marc Colin
  • Didier Larue
  • Gilles Bouton...

 

...et bien d’autres raviront les amateurs de chardonnay très complets.   

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.