Mercurey, il a tout d'un grand !

Appellations françaises

publié le samedi 18 janvier 2020 à 08h00

Mercurey, il a tout d'un grand !

 

Proche de Chalon sur Saône se nichent quelques appellations du sud de la Bourgogne, nous avons parlé de Montagny qui est donc la seule à ne faire que du blanc, enfin dans cette zone, car nous allons traiter bientôt une autre zone où le chardonnay est seul roi ! Tiens tiens au passage ou pensez-vous que ce sera ?

 

Nous sommes donc toujours en Côte Châlonnaise sur le village de Mercurey. Environ 650 ha de vignes composent l’appellation avec une grande majorité de rouge, 1/5ème environ en blanc tout de même. Le tout étendu sur le village protégé des vents humides, par ses coteaux rappelant le Val d’Or si bien nommé. Le vignoble s’étend également sur le village de Saint-Martin-sous-Montaigu. L’Appellation d’Origine Contrôlée a été instituée dès 1923 et comporte aujourd’hui 32 premiers crus et une foultitude de climats parcellaires ou lieux dits.

 

Caractéristiques locales :

 

Pinot Noir et Chardonnay, une pointe d’aligoté, un climat semi continental à l’hiver humide et brumeux, vallée de la Saône oblige... Village viticole typique de Bourgogne dans un paysage vallonné, les étés sont chauds et orageux, avec des risques de grêle. L'hiver froid tend à l’être de moins en moins et les gelées printanières sont un risque important au même titre que les orages de grêle en saison.

 

Les sols sur lesquels se sont déposés les sédiments marno-argilo-calcaires des mers jurassiques (230 à 135 millions d'années). Les roches qui dominent Mercurey sont de la période du Jurassique moyen et début du Jurassique supérieur. Une couche assez épaisse de marnes grises forme le sous-sol des meilleurs crus de Mercurey (époque de l'oxfordien). Une deuxième crête rocheuse est formée par le calcaire que l'on appelle la dalle nacrée.

 

Le vignoble est implanté sur des sols argilo-calcaires provenant du soubassement rocheux calcaire d'âge jurassique. On distingue trois grands ensembles de sols :

  • en premier des sols issus de calcaires durs (244 hectares),
  • en deuxième des sols issus de marnes (194 hectares)
  • en troisième des sols issus de dépôts caillouteux (102 hectares) . À d'autres endroits, on trouve des sols avec des argiles profonds, de colluvions... On retrouve sur ces sols argilo-calcaires des sols lourds, des sols pierreux et d'autres un peu plus sableux.

Les vignes sont palissées avec un minimum de 8000 pieds par hectare, on travaille ensuite les parcelles de manière classique, de la taille à la vendange. Les vins seront vinifiés et élevés également de manière assez classique, avec un vieillissement en fut de chêne de temps et qualité variables.

 

 

Qui et quoi ?

 

Environ 120 structures proposent des vins de Mercurey de bonne qualité. Leur typicité se rapproche des vins du Beaunois, une certaine fermeté dans les tannins dans leur jeunesse.

 

Les blancs selon le degré de passage dans le bois auront des goûts de noisette, grillé, fumé, avec toujours une base florale, miel, fleurs blanches caractéristiques de la région, une belle acidité complétant le tableau. Le tout donne des vins typiques de la Bourgogne. À l’aveugle certains rivalisent avec les prestigieux voisins du Nord !

 

En rouge, selon les terroirs, la souplesse laissera place à des Pinot de classe mondiale, et au potentiel de garde évident. Les premiers crus, comme le Champs Martin par exemple donnent du fil à retordre à leurs prestigieux voisins de la Côte de Beaune ! Épices, fruits noirs, jus clair et frais, ils savent se montrer éclatants !

 

Quelques vignerons voisins exploitent également des vignes sur les communes en appellation, mais le gros du volume est travaillé sur place, avec quelques négoces et coopératives également.

 

On citera les vins prestigieux de Bruno Lorenzon, François Raquillet,  Dureuil Jenthial, Jacquesson, le Chateau de Chamirey, des vignerons comme Brintet, Ninot, ont également leur mot à dire avec des fins précis et élégants. Pour n’en citer que quelques-uns...

 

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.