Accord chocolat vin

Accord mets-vins

Catégories : #accordMets-vins

Accord chocolat vin

Dans quatre jours, à Clermont-Ferrand, certains d'entre vous auront l'opportunité de déguster un accord incroyable : celui du chocolat et du vin ! L'important, selon la caractéristique du chocolat, c'est de trouver la bonne harmonie pour contrer l'amertume du cacao. Il n'est donc pas rare de retrouver des vins doux et ronds qui apportent du fruité en goût et qui rappellent la gourmandise.

Pour du rouge, on préfèrera des vins jeunes élevés longuement en fûts de chêne. Ils sont le plus souvent doux aux tanins ronds afin et apportent la sucrosité nécessaire à condition que le chocolat ne comporte bien évidemment pas un pourcentage faible en cacao (comme pour les laits ou les bancs relativement sucrés et gras). Comme dans tout accord, trop de sucre tue le sucre et la sensation serait fortement désagréable. 

On tablera donc sur un Banyuls grand cru, un Rivesaltes, un Maury (proches du Porto) ou un Rasteau pour ce qui est de vins rouges dits "naturels" avec du chocolat noir contenant au minimum 60% de cacao. Pour du chocolat blanc, mieux vaudra partir sur un Gewürztraminer alsacien ou un Muscat de Rivesaltes. Le chocolat blanc n'est composé que de pâte de cacao et ne comporte pas de tannins, présents dans les fêves de cacao et dans les vins rouges.

Notre coup de coeur pour accompagner un chocolat noir relevé en goût serait un Côtes Catalanes vintage dont le grenache apporte une belle originalité. Il est d'ailleurs intéressant de goûter le vin avant et après le chocolat car le goût apporte une nouvelle palette aromatique très intéressante où certains arômes sont justement amplifiés ou révélés.

Comme le vin, le chocolat s'exprime en bouche quasiment de la même manière. De même qu'on parle de "cru" pour ces deux piliers de la gastronomie. Ce sont avant tout des matières nobles qui méritent un tel mariage pour le simple plaisir des sens et une expérience organoleptique intense ! 

Pour partir du côté des desserts et autres gâteaux chocolatés, un Sauternes sera parfait avec une tarte au chocolat amère, les truffes avec un Muscat de Rivesaltes (comme cité plus haut), le Maury ou le Banyuls avec un moelleux ou une mousse au chocolat. Pour les fondants et sa ganache riche en chocolat noir, pourquoi ne pas partir sur un Châteauneuf du Pape. 

Quant aux incontournables du chocolat au lait et blanc jusqu'en pâtisserie, optez pour un Pinot gris qui apportera de la fraîcheur et permettra de couper avec le sucré du dessert ou laisser vous surprendre par un Vouvray demi-sec.

Et contrairement à ce qu'on pourrait croire, les pétillants, crémants et champagnes ne sont pas les bienvenus dans cet accord, leur acidité sera immédiatement éliminée par le cacao, autant se servir un bon verre d'eau pétillante plutôt que de gâcher la saveur d'un bon millésime !