Une région bénie des dieux : le Alto Adige

Vins étrangers

publié le dimanche 24 février 2019 à 08h00

Une région bénie des dieux : le Alto Adige

Dans notre série des vins de terroirs montagneux, voici une région bénie des Dieux : le Alto Adige !

Lorsque comme moi on aime les vins variés et les paysages à couper le souffle, il existe dans une vallée autrefois reculée des Alpes Italiennes, un petit coin de paradis, empli de vignes, vergers et surmonté de cathédrales de calcaire.

 

Longtemps autrichienne, la région du sud Tyrol est italienne depuis le début du siècle, en revanche on y cultive la vigne depuis fort longtemps.

On y trouve comme partout des variétés indigènes de qualité et depuis peu des cépages un peu moins originaux...

 

Région peut être la plus qualitative d’Italie, car tous les vins dégustés sont de bon à très bon niveau, on sent dans le Atlo Adige une rigueur toute germanique dominée par le savoir-faire et être local.

Ici peu de coups de Klaxons dans les rues, pas de tumulte, le tout est feutré, bien en place, même les vignerons nature sont organisés et précis ... C’est dire

 

La ville de Bolzano est au centre de l’activité et est un point névralgique dans l’axe nord sud de l ‘Europe au même titre que sa voisine autrichienne Innsbruck plus au nord.

De Bolzano, les val isarco et val venoste forment un Y et les vignes s’étagent de 250 à 900 m, de part et d'autre des vallées, s’orientant évidement le plus au sud possible.

Et ce jusqu’à la province voisine du Trento qui elle aussi est une belle productrice de vins à dominante effervescents.

 

 

Bénéficiant d’un climat sec de montagne, les cépages les plus variés se côtoient, et les effets de Foehn marqués et le soleil d’automne permettent à la fois la présence des cépages de l’arc alpin de type riesling, pinot blanc, gewurztraminer (la ville de Tramin est dans cette zone), les Merlot et cabernet bordelais.

 

On parle ici trois langues officielles, l’allemand, l’italien, et le ladin, une langue régionale des alpes côté vénitien.

 

Pas étonnant que tout se mélange ici !

On notera des cépages autochtones de qualité avec le Vernatsch (Schiava) et le Lagrein. (https://winameety.com/fr/articles/les-cepages-europeens/le-lagrein-on-le-veille-au-grain).

 

Un peu rustiques mais parfaitement adaptés aux conditions climatiques et qui surtout pour le Lagrein sont semblables aux montagnards, un peu austères au départ et qui se livrent et s’apaisent avec le temps !

 

Je reviendrais en détail sur la région et ses cépages car elle mérite le détour.

Notons qu’ici on possède une coopération forte et de grande qualité.

 

Les raisins apportés sont travaillés avec le plus grand soin et cela se ressent dans les vins de toutes les cantina/kellerei locales.

 

Il y a également quelques vignerons emblématiques de l’Italie sous la bienveillance des grandes dolomites voisines. 

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.