Que signifie DG dans le monde du vin ?

Le pourquoi du comment

publié le samedi 21 septembre 2019 à 08h00

Que signifie DG dans le monde du vin ?

 

Au cours d’une discussion à bâtons rompus sur un de mes articles précédents un ami m’a dit « mais là tu n’aurais pas oublié l’appellation XYZ » ?

Je m’étais d’ailleurs dit depuis longtemps que cette dénomination était une appellation. À partir de là nous sommes dans un certain flou … revenons sur cette remarque de mon ami, il s’agissait du vin de Savoie, et du Chignin-Bergeron.

Cela aurait pu être le cas en d’autres régions, notamment les Côtes du Rhône qui sont très friandes de ces fameuses Dénominations Géographiques (DG pour raccourcir) ou la sud bourgogne.

 

En effet la Savoie ne comporte que 3 AOP :

  • Vin de Savoie ou Savoie,
  • Roussette 
  • Seysse.

Ceci peut être complété par ses DG, 17 en l’occurrence, Abymes, Apremont, Arbin, Ayze… alors Wikimachin a-t-il tort lorsqu’il annonce que Chignin-Bergeron est une AOC datant de 1973 ?

Oui et non. La première phrase annonce bien le tout mais plus bas on ressort l’AOC Chignin-Bergeron datant de 1973, il s'agit d'un oubli ou d'une petite coquille. Rien de bien grave, mais assez pour être confus.

 

Ces dénominations géographiques ont donc pour but de « préciser » une commune ou un lieu en raison de spécificités locales, situation, cépage, sols, etc… mais de manière à ne pas créer une autre appellation puisque suffisamment proche du reste de la production voisine et locale. 

C'est notamment le cas de notre Chignin-Bergeron et du cépage Roussane bien implanté sur 3 communes où il est produit, mais cela reste avant tout un Vin de Savoie.

 

Où retrouve-t-on ces punaises de DG ?

 

Dans pas mal de vignobles en fait. La Savoie donc, le Rhône Sud avec 20 villages ayant le droit de préciser leur nom sur les étiquettes de Côtes du Rhône Villages, dont certains très connus comme Sablet, Séguret ou Plan de Dieu.

 

 

 

 

Attention arrivée en Bourgogne, et là comme toujours ça se complique, on envisage déjà le pire non ?

En effet les premiers crus ou quelques grands crus sont des DG, si on va au bout du raisonnement, le Chablis Grand Cru est l'unique mais possède 7 climats différents. Une AOC mais 7 DG… Typiquement chaque premier Cru est un DG de l’Appellation Village. Plus simplement il s’agit de renforcer les appellations régionales de type Bourgogne, ou Mâcon en précisant un lieu, village, ou terroir qui possède une certaine identité, marque de fabrique. Les Bourgogne hautes Côtes de Nuits et Beaune, ou Chitry en font partie par exemple. Le plus gros morceau étant réservé à Macon et ses 27 DG, dont les fameux Azé, Fuissé, Uchizy etc…

 

https://www.vins-bourgogne.fr/presse/gallery_files/site/289/1910/50792.pdf

 

Toute la France viticole possède donc ce système qui nous complique un peu la vie, légalement parlant. C’est surtout une importance d’étiquetage et de législation, même si la plupart de ces vins sont véritablement uniques étant donné leur situation et terroirs variés.

En Provence on les nomme dénomination de Terroirs au sein des Côtes de Provence. Elles sont au nombre de 4.

Puis vient l’Alsace, autre joli casse-tête. Depuis 2011 on a pu ajouter une indication communale ou une de lieudit, soit 13 communes.

 

https://www.vinsalsace.com/fr/gouts-et-couleurs/aoc/aoc-alsace/

 

Ceci permet tout de même de protéger nos produits face à la pression des marchés exports, les diverses contrefaçons et pas mal de mauvaises intentions.

Surtout cela permet aux vignerons de se différencier et de mettre en avant certains terroirs et donc d'ajouter de la valeur à leurs vins. Tarifs plus élevés, ou juste se différencier dans la masse.

On a plus facilement identifié un nom de village de Côtes du Rhône notamment si on a visité l’endroit que sur un Côte du Rhône villages ou un Côtes du Rhône classique.

 

En ces périodes de Foires Aux Vins, ou il est parfois difficile de se repérer, un éclairage est toujours de bon aloi, même si parfois on en ressort un peu plus confus car il faut admettre que l’Europe, et la France ont le don de compliquer parfois les choses, mais dites-vous bien que c’est à bon escient, et pour le meilleur de la filière…

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.