Une solution miracle contre le gel

Actualités

publié le mercredi 28 mars 2018 à 08h30

Une solution miracle contre le gel

Si les vins de glace ont effectivement la cote chez nos voisins outre atlantiques, les vignes européennes et bien entendu françaises font face à des hausses de chaleur en période estivale et de vagues de froid en hiver qui ne leur réussissent pas vraiment. En 2017, le bilan avait été assez dramatique avec des centaines d'hectares de vignes touchées rien que dans le Bordelais. 

Heureusement, pour les vignobles victimes du gel, l'entreprise Gétade Environnement basée en Charente Maritime viendrait de trouver la solution. De plus, il s'agirait d'un remède naturel à base d'homéopathie et d'aspirine mis au point par le gérant de l'entreprise, Bernard Lachaise, lui-même ingénieur en agronomie. Ce produit phytosanitaire miracle n'est autre que le MO2, déjà sur le marché pour traiter le mildiou et l'oïdium, maladies courantes et dévastatrices de la vigne.

Ses propriétés lutteraient donc également contre le gel et c'est un vigneron qui l'aurait découvert par hasard, Hervé Emeric, alors qu'il venait de pulvériser le produit sur son vignoble. Le gel aurait frappé juste après mais là où les ceps n'auraient normalement pas dû donner de fruits, le raisin a pourtant poussé sans aucune altération. 

Un autre vigneron en Provence, Patrice Giraud, a fait le même constat : "Fin avril, j'ai fait venir un expert d'assurance qui a estimé que 75% de la parcelle avait gelé. Quand il est revenu mi-août, il ne l'a pas reconnue parce que le feuillage et les grappes étaient comme s'il ne s'était rien passé".

Si certains ne croient pas aux vertus de l'homéopathie, qu'ils se détrompent car Bernard Lachaise en maîtrise toutes les caractéristiques depuis une trentaine d'années sur la santé animale et peut être aujourd'hui fier de l'avoir transposé aux plantes pour les rendre plus fortes. Quant à l'aspirine, elle a tout simplement le même rôle sur la plante que sur le corps une fois encore : là où elle fluidifie le sang, elle fluidifie la sève...

Désormais, quand les prochaines gelées pointeront le bout de leur nez (et on espère maintenant que ce sera pour l'année prochaine), nos amis vignerons sauront quoi faire pendant la nuit en protégeant leurs vignes à coup de pulvérisations. Que demander de plus ?

Elise Aboulkhatib

par Elise Aboulkhatib

Elise de la WinameeTeam