Sur la route de vos vacances : "Vigne et montagne"

Actualités

publié le samedi 29 décembre 2018 à 08h00

Sur la route de vos vacances : "Vigne et montagne"

L'hiver étant là et pour faire suite à nos articles sur les vins de nos vacances, voyons si en allant en altitude nous n’aurons pas quelques trouvailles à nous mettre sous le nez et dans le verre.

Puisque méditerranéenne, la vigne qui a cette grande résistante à la chaleur et au stress hydrique, a-t-elle eu la bonne idée de résister aussi au froid et à la rudesse des montagnes ?

 

Peu adaptée au départ, cette plante acrotone, cette liane, me surprendra continuellement. En belle image de la nature elle-même, la vigne a des ressources quasi insoupçonnées quand il s’agit de résister et durer même en climats difficiles.

L’homme désireux de s’enivrer certainement lui aussi, redoublera d’efforts pour l’aider dans cette tâche.

Alors il taillera, fera des sillons, des cavaillons, et tout un tas de subterfuges pour aider la treille à survivre en terrains hostiles et froids.

 

Bon n’exagérons pas, la vigne ne résistera pas à 2000m d’altitude et des températures extrêmes mais au-delà de l’étage subalpin même les conifères désertent :-) !

En revanche sur des terrains favorables, bien exposés, elle sera capable de s’adapter à des lieux pentus, ventés, parfois durs.

Les zones montagneuses trouveront en bas de vallées des zones sèches, ventées, et des cépages adaptés.

C’est ainsi que la Suisse, l’Autriche, l’Allemagne, la France, l’Italie, l’Argentine, le Chili, le Canada, la Nouvelle Zélande, possèdent des vins que je qualifierais de montagne.

Plus par leur proximité de grandes montagnes que pour un côté alpin.

 

La vigne a trouvé par endroits également des acteurs qui vont la bichonner pour passer l’hiver, on utilisera aussi parfois des HPD (ndlr : Hybride Producteur Direct), issus de porte greffes, qui résistent mieux au froid, comme au Québec par exemple.

 

Revenons à nos zones de vraies montagnes, enneigées.

La France possède de superbes vignobles dans la combe de Savoie, dans le Jura, en Auvergne, le piémont Pyrénéen, etc...

L'Italie au val d’Aoste, ou en Sud Tryol, Valtelina. Les pays d’Europe centrale et les Balkans ainsi que le berceau arménien sont également parfois en altitude comme sur le plateau anatolien.

Mais ne confondons pas altitude et montagne.

En effet le vignoble de Ribera Del Duero en Espagne est assez élevé jusqu’à 1000 m environ mais pas une vraie montagne à l’horizon. Juste un plateau, une meseta !

 

 

Il existe même un centre dédié à la viticulture de montagne

 

http://www.cervim.org/fr/quatri-me-congr-s-international-viticulture-de-montagne.aspx

 

On s’occupe surtout dans ce centre d’échanger autour de problématiques liées autant à la pente qu’à l’altitude ou au climat. Donc nous devons considérer le terme de « montagne ».

J’ai personnellement du mal à me dire que Banyuls ou Collioure malgré les escarpements parfois vertigineux sont des vignobles de montagne.

Autant que l’Etna ou mis à part une certaine altitude au-delà de 1000m, les vignes ne sont pas en climat ni conditions difficiles.

Nous en reparlerons dans un article consacré à la viticulture volcanique ! Parfois d’ailleurs les 2 se recoupent.

 

 

Bref, vous souhaitez parcourir de belles montagnes la journée et le soir vous verser un verre dans les vignes, alors les vignobles de Savoie, de Valtelina, du Tessin, du Valais, du Val d’Aoste sont pour vous ! Il existe même à Aoste ou Sierre, des moyens de monter directement en station en hiver, ski et vignes vont de pair !

 

Exotisme ou longue distance, les vignobles seront plutôt alanguis en pied de montagne, mais autour il s’agit de grandiose, de paysages à couper le souffle !

 

Direction Central Otago en Nouvelle Zélande, ou Mendoza en Argentine, les Sierra Foot Hills en Californie, l’Okanagan Valley en British Columbia.

 

J’en oublie surement mais cette liste peut d’ores et déjà vous donner des idées et des envies de parcourir à votre rythme ces belles régions et déguster leurs vins.

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.