Se soigner avec du vin

Actualités

publié le mardi 13 janvier 1970 à 10h00

Se soigner avec du vin

Il y a cinq-six ans, le bestseller du Docteur Maury était réédité chez Nil Editions suite à son analyse et son anti-diabolisation du vin, parue en 1970 sous le nom de "Soignez-vous par le vin". Si, dans certaines situations, le vin est perçu comme le la cause de tous les maux, le médecin en vente au contraire les vertus médicinales. Sans avoir suggéré de jeu de mot, le Docteur Maury dont le nom est le même que l'appellation occitane, le savant se plaisait à dire que le Médoc est par exemple le meilleur des "médocs" pour soigner les effets indésirables de la ménopause. Pourquoi ? Parce que la particularité de ces vins bordelais assez tanniques apportent de la vitamine P qui influent sur la résistance des parois des capillaires sanguins, là où le retour d'âge les fragilise justement. Doses: Deux verres sont donc recommandés à prendre au cours du repas.  

Vous avez des problèmes de foie ? Là où l'absorption de vin est justement mal perçue pour ses effets néfastes sur le pancréas notamment, le Dr Maury recommande un champagne sec. Riche en sulfate de potassium, il apporterait un rôle detoxifiant et agirait sur la fonction de l'organe qui nettoie et protège l'organisme des microbes et de l'empoisonnement organique. 

Si la loi Evin discrédite les propos du Docteur, on peut aussi le prendre avec humour. Comme quoi les vins légers lutteraient contre l'eczéma, mais à condition d'en boire un demi-litre par jour en moyenne... Pourtant la plupart des analyses scientifiques, bien que restant à prouver, apportent une précision sur les effets chimiques des molécules et des particularités des maux de notre corps et de nos millésimes préférés. Il est vrai que si la science se base sur les vertus des plantes au même titre que le raisin et les feuilles de vignes sont avant tout des fruits et des végétaux, si la cosmétique base ses recherches sur leurs bienfaits pour parer au vieillissement de la peau, pourquoi ne pas soigner les maux internes avec du vin ? Mais il ne faut pas oublier que pour devenir vin, le précieux jus de raisin passe par une fermentation alcoolique. 

A chacun son expérience de la chose alors. Nous conclurons plutôt par la petite phrase qu'on connaît tous bien : "L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération." L'excès de toute chose est néfaste, même l'eau, en import trop important, peut nous tuer alors qu'elle est cependant indispensable à notre survie... A méditer !

Elise Aboulkhatib

par Elise Aboulkhatib

Elise de la WinameeTeam