Le cinéma et le vin, deux vieux copains

Actualités

publié le mercredi 11 juillet 2018 à 10h00

Le cinéma et le vin, deux vieux copains

Le cinéma français, très épicurien met en avant le bien boire et le bien manger, il met en lumière l’art de vivre à la française sous toutes ses formes.

Si l’on y prête attention, on s’aperçoit vite que le vin est omniprésent sur le grand écran, en effet, une étude de l’enseignant chercheur Foued Cheriet sur 47 succès du box-office réalisés entre 1970 et 2014 témoigne de cette incessante apparition du vin au cinéma. En moyenne sur les films étudiés, un verre ou une bouteille de vin apparaissent toutes les 20 min, de quoi vous donner soif.

Novice, adorateur ou encore détracteur, chacun a une histoire liée au vin. Le thème du vin est utilisé de bien des manières, il perpétue les clichés liés à la France, permet d’ancrer le film dans un décor hors du temps, divise ou rapproche des familles et des amis… Dans la joie, la tristesse, la fête ou le quotidien, le cinéma rime toujours avec vin.

Tourner en dérision, ou associer des moments forts en émotions à l’univers du vin, c’est aussi un moyen de mettre en lumière le vin et ses attraits, cela perpétue l’aspect culturel fort qui y est rattaché, et un héritage gastronomique français qui passe invariablement par le vin.

Chez Winameety, on aime le vin, et on aime en parler, alors pour vous nous avons sélectionné des films et scènes culte qui vous feront voyager à travers les vignobles français.

 

SAINT-AMOUR - 2016 

Alors qu'il s'est éloigné de son fils Bruno, Jean décide de l'emmener faire une vraie route des vins, que, chaque année, Bruno réalise au salon de l'Agriculture. Au fil des kilomètres, le père et le fils se rapprochent, dégustent du vin mais également les plaisirs de la vie. Porté par le duo improbable Gérard Depardieu/Benoît Poelvoorde, Saint Amour est une comédie dramatique touchante, véritable road-movie sentimental et poétique à travers la France.

 

LE CRIME DU SOMMELIER - 2014

Le crime du sommelier est un film italien réalisé par Ferdinando Vicentini Orgnani. Inspiré du roman de Fabio Marcotto Vino dentro, il a été présenté en 2013 en avant-première au Courmayeur Noir in Festival.

 La vie de Giovanni Cuttin prend une autre tournure après avoir dégusté du Marzemino, un vin de la région de Trento. Ce nectar, cité par Lorenzo da Ponte dans son livret du Don Giovanni de Mozart, transforme complètement Giovanni, humble et timide employé de banque, mari fidèle et le plus grand sommelier italien. Comme l'avait prédit l'énigmatique « Professore » qui l'a convaincu de goûter le vin, la carrière professionnelle de Giovanni décolle ainsi que ses conquêtes amoureuses. Tout semble aller pour le mieux jusqu'à l'homicide de son épouse Adèle qui fait de lui le suspect idéal pour le commissaire Sanfelice.

Que s'est il passé au cours des trois dernières années ? Giovanni est-il le véritable assassin ? L'enquête essaye de faire de façon rationnelle la lumière sur ce qui s'est passé mais les faits sont difficiles à déchiffrer et la frontière entre la réalité et le rêve est très floue.

 

RESISTANCE NATURELLE - 2014

Dix ans après «Mondovino», le réalisateur Jonathan Nossiter braque à nouveau ses caméras sur le monde du vin. Le film, tourné en Italie, donne cette fois la parole à des vignerons naturels : Stefano Bellotti, dans le Piémont et Elena et Anna Pantaleoni, deux générations de femmes Émiliennes. Jetés hors de leur appellation, parfois menacés et mis à l’amende, ils s’entêtent à faire un vin artisanal et naturel, sans pesticide ni chimie – faisant preuve d’une résistance et manifestant une liberté qui débordent largement le cadre du vin. Réunis sous le soleil de l’Italie, une poignée de vignerons et un directeur de Cinémathèque se rencontrent pour partager leur passion du vin et du cinéma.

PREMIERS CRUS - 2015 

Fils de viticulteur, Charlie Maréchal a quitté la Bourgogne pour devenir un œnologue parisien réputé, auteur d’un guide à succès dont les notes font chaque année trembler tous les vignobles.

Mais en Côte-d’Or, son père a perdu le goût du vin et ses errements précipitent l’exploitation viticole familiale vers la faillite.

D’abord réticent, Charlie revient en Bourgogne. Il doit rechausser ses bottes et remonter ses manches, devenir viticulteur et se confronter à un métier qu’il ne connait pas, sous le regard dubitatif de son père.

Entre une météo capricieuse et un cépage délicat, Charlie va devoir prouver à son père qu’il est digne de ce terroir transmis de génération en génération dans leur famille.

Il est facile de noter un vin, mais comment fait-on un grand vin ?

 

 

Notre coup de coeur du moment !

CE QUI NOUS LIE - 2017

Ce qui nous lie est un film touchant dans sa simplicité et son univers, réelle ode à la famille et au vin, il met en lumière les difficultés et la beauté du métier de viticulteur au sein d’une famille à la fois déchirée et très liée. Dans ce film, la complexité du vin est représentée sous bien des aspects, le vocabulaire est pointu, sans être indigeste ; ce qui permet d’en apprendre sur le vin, sans même s’en rendre compte.

Au fil des saisons, le film est rythmé par les impératifs liés à la création du vin, à la conservation d’un domaine, d’un héritage.  Superbement réalisée, la photographie permet de voir les vignes sous différentes formes, lors des 4 saisons, du traitement, aux vendanges jusqu’à la création du vin.

Le vin s’érige en réel fil conducteur du film, en premier ou second plan, il est toujours présent. Complexe, comme ceux qui l’on créé, il éloigne puis rapproche les personnages tout au long du film, entre disputes, réconciliations, dégustations et travail des vignes ; ce film bien qu’un peu longuet par moment, nous offre une vision plus ample de l’univers viticole et des tensions familiales qui en découlent.

En fait, dans Ce qui nous lie, le vin est partie prenante du film, acteur à part entière il joue un rôle crucial dans l’évolution de l’histoire. Il accompagne les personnages dans le deuil, la joie, l’amour.

L’intrigue se déroule en Bourgogne, région viticole réputée pour son vin et ses entreprises familiales. Dans un décor époustouflant, découvrez les secrets que renferment ces hectares de vignes.

Par Anissa de la Winameeteam

Elise Aboulkhatib

par Elise Aboulkhatib

Elise de la WinameeTeam