Quelques bulles pour l'été

Vins pétillants

publié le samedi 06 juillet 2019 à 08h00

Quelques bulles pour l'été

 

Canicule, chaleurs étouffantes, l’alcool est peu conseillé, et rarement agréable.

On peut toutefois se laisser tenter par une petite bulle une fois le soleil bas sur l’horizon de l’Ouest, et la température plus clémente.

Nous avons lors de nos déplacements et divers salons dégusté nombre de vins effervescents. Voici quelques appellations qui pourraient vous amuser et vous surprendre. Avec quelques noms au passage.

 

Méthodes traditionnelles pour la plupart avec obtention de gaz lors d’une seconde fermentation en bouteilles. On aura également dégusté des ancestrales ou des cuves closes... Non ça m’étonnerait pour la dernière ! 😉

Pas de choix géographique particulier, mais des noms parfois prestigieux et d’autres moins connus, comme le Franciacorta italien.

C'est un peu le pendant de nos Champagnes, avec une appellation qui se veut fort qualitative, des vins parfois assez chers également. Nous sommes en Lombardie, le pinot noir et le chardonnay dominent.

Une belle alternative aux Champagne lorsque l’on est à l’étranger et que ce dernier est hors de prix, ce qui est souvent le cas...

Une belle maison à prix raisonnables :

La Ferghettina, gamme intéressante, le brut est réussi, très joli rosé. Il faut sur ces appellations essayer les Saten qui sont la marque de fabrique unique de la région.

Saten de la Ferghettina, fruité, nez exotique, bulles présentes mais légères, finale fraîche et agréable, Bien.

 

Revenons en France, les crémants alsaciens n’ont plus à rougir, et ce notamment grâce à une maison historique du crémant d’Alsace : Dopff au Moulin. Cette maison a largement contribué à la réputation et à la grande amélioration de la qualité de ces vins effervescents.

Selon les vignerons l’assemblage sera très varié, pinot blanc, chardonnay, pinot noir, pinot auxerrois, cépages aromatiques. Les vins dégustés sont fort variés.

On retiendra JB Adam qui vinifie un vin très précis, ciselé avec des notes de pomme verte, hyper désaltérant pour cet été... 

Le sans souffre de Dopff au Moulin est salin et agréable. C'est un vin au profil plus puissant. De même que le crémant de la famille Barmès de Wettolsheim.

 

 

Les Champagnes aussi sont à l’honneur.

On préférera des vins peu dosés au profil peu vineux. Des blancs de blancs par exemple ou des dominantes de chardonnay. Larmandier Bernier par exemple avec ses blancs de blancs et leurs notes fraîches et salines, la cuvée Latitude.

Drappier sur le sans souffre ou le blanc de blanc avec de jolies tensions et salinité sur chacun.

 

Plus au sud la grande appellation des catalans espagnols. Attention beaucoup de vins très médiocres encore sur le Cava, mais aussi de très jolies réussites.

L’acidité est ici très relative alors attention pas de dosage ou peu, par contre les goûts sont passionnants avec des cépages très autochtones, notamment le Xarell Lo, le macabeu.

On retient Agusti Torello. Ce n’est pas une entrée de gamme, loin de là, mais c’est typé et bon. Millésimé 2007 au nez de noisette, sorbet, fruité, long en bouche avec de notes de levure et de noisette, ou le Barrica et son côté grillé, et frais.

 

Si vous souhaitez un peu de sucre et de fruit comment passer outre les magnifiques et parfumés Moscato d’Asti ?

Muscatés, parfumés, ils donnent l’impression de croquer dans un fruit frais, exotique, mangue, passion, rose, selon le producteur... peu alcoolisés autour de 5/6 %. Bol, c’est un bol de fruit et de fraîcheur, pour une coupe de salade de fruits frais par exemple, alors la liste est longue, on a apprécié Bera, Massolino, Olim Bauda... Vraiment un large choix...

 

La Loire est riche en jolis crémants et bulles également.

Les méthodes ancestrales, comme sur Limoux, seront parfois légèrement sucrées parfois bien sèches avec certaines amertumes bienvenues. Si on veut du fruit explosif sur le territoire français, la Clairette de Die est pour vous...

 

Le choix est difficile, je n’ai pas évoqué l’Allemagne, ni le nord de l’Italie avec le Trento mais vous aurez de quoi vous amuser et vous plonger dans les bulles, pour cet été, avant de plonger dans la mer ou la piscine...

 

Attention à remonter à la surface quand même !

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.