Où se former au vin ?

Une histoire de goût

publié le mardi 02 octobre 2018 à 08h00

Où se former au vin ?

Le vin est un produit culturel, invité sur nos tables, mais au même titre que beaucoup d’autres produits alimentaires, une certaine connaissance sera nécessaire pour parfois bien l’apprécier, et encore plus pour bien le faire !

 

Selon que l'on veuille se perfectionner à la dégustation, devenir un grand agronome, servir le vin, les formations et les cursus sont très variés.

 

Spécialiste des sols ou amateur éclairé, les formations sont nombreuses mais très éloignées les unes des autres finalement.

 

Alors où et comment étudier ???

 

Les métiers de la vigne et du vin sont de nature agricole, il faut donc lorsque l’on souhaite travailler dans cette partie-là du métier, accepter de mettre le bleu de chauffe, une cotte en l’occurrence et mettre les mains dans le pétrin, cambouis, bref, la terre et le moût !

 

Les lycées agricoles, dispensent des formations, du CAP au BTS qui abordent les aspects techniques et commerciaux.

 

Les écoles d’ingénieurs forment les agronomes spécialisés dans la culture de la vigne.

 

La faculté propose le diplôme national d’œnologie.

Tous de niveau bac+5, après prépa ou Licence, bio, et chimie de préférence.

 

 

 

Notons que nos amis étrangers ne sont pas en reste. Ces formations existent en Afrique du Sud, Australie, Suisse, Italie, etc...

Et comme nous généralement dans des villes proches des vignobles.

Bordeaux, Montpellier, Florence, Adelaïde, Mendoza, Changins en Suisse, Logroño, la liste est longue.

 

Concernant le marketing et le commerce, des nombreux Master, MBA, et autres ont éclos depuis une quinzaine d’année un peu partout dans le monde. Les spécificités des nouveaux consommateurs, d'un marché de plus en plus globalisé y sont notamment étudiées.

On retrouvera ces formations dans les écoles de commerces des régions viticoles mais aussi en écoles privées un peu partout. La qualité des intervenants étant sûrement le meilleur gage de la qualité de ces formations.

 

Pour terminer n'oublions pas le dernier et néanmoins maillon important : le sommelier.  Il est le conseiller du client en restauration, moins technicien que les premiers mais fin dégustateur, il sera formé en lycée hôtelier.

S'il le souhaite sa préparation lui permettra de participer aux nombreux concours.

Il pourra devenir maître sommelier.

Ce long parcours passionnant est assez proche du Master of Wines, sorte de Graal de la connaissance du et autour vin. 

 

 

Enfin si vous souhaitez seulement apprendre à déguster, en savoir un peu plus sur le vin, il existe de nombreuses formations dans les lycée Hôteliers, des cours particuliers, des formations diverses et variées et de niveaux très différents.

 

Les Anglos saxons ont également un système assez pointu avec le WSET, qui permet de se mesurer à la fin des formations.

 A vos verres !

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.