Les vins bios ont-ils un goût différent des conventionnels ?

Sur les salons

publié le lundi 28 janvier 2019 à 18h00

Les vins bios ont-ils un goût différent des conventionnels ?

Régulièrement j'entends des personnes aimant déguster du vin dire qu'ils trouvent que les vins bios ont un goût différent des conventionnels et qu'il sont moins bons. 

 

Virginie de la winamee team avec qui j'en discutais sur le salon m'a confirmé qu'elle l'entendait également souvent.

Du coup j'ai pris mon bâton de berger, en l'occurence mon bloc et mon stylo, et je suis allé interroger des vignerons de différentes régions afin de recueillir leur opinion.

 

C'est tout d'abord Benjamin Coulet du domaine éponyme à St-Jean-De-Buèges en AOC Terrasse du Larzac qui m'a donné son avis.

Tout d'abord surpris par la question il me dit que s'il y a une différence elle tient plus au fait que le terroir s'exprime mieux dans des vins bios que conventionnels.

Une comparaison avec les vins produits par les 3 générations précédentes de sa famille, en conventionnel, lui donne une bonne base de comparaison. 

Pour lui ce n'est pas l'utilisation ou non d'intrants chimqiues lors des phases de culture qui ont une incidence. 

En revanche l'utilisation d'intrants lors des phases de vinification (sur-utilisation du souffre, levures chimiques) peuvent avoir une incidence. 

Les vins en sont-ils moins bons pour autant ?

 

C'est ensuite Catherine Vincent du Château La Croix Martelle en AOP et AOC Minervois qui s'exprime sur le sujet.

Cela fait une vingtaine d'années qu'ellel travaille en bio. 

D'emblée elle m'indique que selon elle la typicité d'un vin bio vs un conventionnel va tenir au fait que le terroir va s'exprimer dans l'un, alors qu'il sera très souvent absent dans l'autre.

 

Bon, que me dirait un vigneron Bordelais sur cette question ?

 

C'est Sylvain Joubert du Château Grand Renard qui me donne son avis. Le vignoble familial est en bio depuis 1987.

Pour lui aussi la limitation de l'utilsation des sulfites peut avoir une incidence organoleptique sur les vins.

Il trouve que ses vins bios possèdent plus d'acidité que ceux de ses vosins conventionnles.

Lui aussi pense que ses terroirs s'expriment mieux au travers des vins bios.

 

Ensuite une petit tour en Alsace.

 

Claudine Rominger qui exploite avec son mari un domaine situé à Westhalten est catégorique.

Oui il y a une différence de goût entre les vins bios et conventionnels. 

Les bios sont plus ouverts car il y a moins de souffre, affirme t-elle.

Et puis... ils sont le reflet des terroirs dont il sont issus et des valeurs du vigneron

 

Afin de compléter mon panaroma, je vais faire un petit tour sur la Loire.

 

Michel Delhommeau du domaine Les Vignes Saint-Vincent accepte de s'exprimer.

Il y a13 ans il a faillit abandonner le métier car celui-ci ne correspondait plus à ses valeurs.

Dans un utlime susraut il a décidé de tenter l'expérience du bio.

Aujourd'hui il produit des vins (Muscadet, Muscadet sur lie, notamment) qui lui ressemblent. 

Cette démarche de progrès comme il la qualifie, fait que ses vins sont différents de ceux de ses voisins et des conventionnels. 

Encore une fois ils reflètent ses territoirs, sa personnalité, ses valeurs.

 

 

 

 

 

 

François Guerard

par François Guerard

J'aime le vin ! Le déguster mais aussi les femmes et les hommes qui le font avec passion !