De Vinidôme à Vinexpo, retour sur nos rencontres communes !

Au fil des rencontres

publié le mardi 14 mai 2019 à 18h00

De Vinidôme à Vinexpo, retour sur nos rencontres communes !

Depuis 2 jours, entre chaque conférence sur l'avenir et/ou l'état de notre monde viticole je déambule dans le parc des expositions de Bordeaux, récoltant la moindre info, idée, marque d'encouragement.  Je prends des photos et pioches des idées pour les surprises que nous préparons pour les vingt vins (2020).

 

 

En parcourant l'espace hors norme dédidé au bio et la biodynamie je tombe tout d'abord sur le domaine du chateau de la Brande représenté Benoit et Maud, les propriétaires actuel du domaine.

Premier salon B2B pour eux. Une découverte après avoir passé 3 ans sur le lancement de l'activité du domaine qu'ils ont repris en 2016. 3 années pendant lesquelles ils se sont consacrés quasi exclusivement au travail dans le vignoble, à l'élaboration de vins à vrai typicité dans le respect de l'histoire du domaine, leurs valeures pronfondément accées vers l'environnement.Ils estiment être enfin prêts.

Prêts à presenter leurs oeuvres à un public professionnel internationnal.

Cette année, à Bordeaux c'est donc une découverte et même si ils ont noté la diminussion de la surface d'exposition, les temps calmes, la multiplicité des salons cette année, ils sont satisfait des rencontres faites et des commandes en cours.

Reprendre un domaine comme celui-ci etait un paris, aujourd'hui c'est dur, trés dur parfois. Il arrive que l'on se fasse même peur, et mal parfois.

Mais c'est un tel plaisir que nous démarrons toujours nos journée avec un grand sourir -- c'est en quelque, le message qui transpirait dans les propos de ses deux passionnés !

 

Nous avions rencontré le chateau de la Brande à Vinidôme en 2018 et 2019. Ils sont présents sur 24 salons tous les ans, et sur certains cela fait plus de 30 ans que le domaine est représenté. Certains clients le sont depuis avant leur naissance ... à l'image des héritages et des transmission de patrimoine, les clients fidèles du domaine ont transmis à leurs enfants et petits enfants l'amour de ce domaine de Fronsac ....

 

De l'autre coté de l'espace je suis tombé sur Nicolas, représentant le château Vari depuis de nombreuses années et qui avait eu le plaisir de se faire interviewver par Elise lors de son unique présence à Vinidôme il y a deux ans. Cette interview avait eu lieu entre deux annonces du speaker, au milieu du brouhaha des visiteurs et Nicolas n'était pas au mieux de sa forme. A tel point qu'il ne se souvenait pas de cette vidéo diffusée sur notre site.

Pour le Château Vari ce n'est pas la même histoire. Les salons pros sont plus une habitude. Présents cette année à millésime bio et Proweine, ces habitués des marchés internationnaux sont dans leur jardin.

Même si Vinexpo est toujours l'occasion de trouver de nouveaux clients et renouveller certaines commandes avec leurs négociants locaux, cette multitude de lieux de demarchage des négociants internationnaux ne multiplie pas la taille du marché.

 

-> Découper un gâteau en 10 ne permet pas de manger plus de gâteau que si il etait découpé en 2 !

 

Plus il y a de salon, plus il y a d'exposants, plus le marché est réparti entre les différents acteurs, et donc le chiffre moyen de chacun diminu...

Pour le château Vari les salons B2C, comme Vinidôme, sont des lieux qui aussi sont en perte de fréquentation. Il est difficile de maintenir ces charges alors que la fréquentation est en baisse et que les visiteurs réduisent leurs dépenses.

 

Que faire donc ?

Etre présent sur internet et vendre sur Amazon ?

 

Le château à essayé de répondre à la demande de ses client en mettant en ligne un site e-commerce, a passé des accords avec chronopost pour la livraison au coût juste et propose meme des offres franco de port. Mais la vente en ligne, c'est un métier, entre la gestion du client, la logistique, le référencement, la communication sur les réseaux, ... etc le domaine prend les défis à bras le corps les uns après les autres et met tout en oeuvre pour satisfaire un client toujours plus pointilleux ^^

En tout cas, vous pouvez retrouver les vins du château Vari dans la majorité des pays europpéens, au japon et desormai au canada.

A l'issu de la conférence sur le marché chinois, je pense qu'ils vont bientôt s'intéresser à ce marché en plein développement...

 

 

Bon salon à tous et merci pour ces moments !

Baptiste Moreau

par Baptiste Moreau

Winelover amateur, très peu de technique dans mes rencontres mais des échanges, des ressenti et du plaisir ... Autodidacte passionné, j'essaye de vous partager mes émotions tout en simplicité...