Les Jardins Philosophiques des Vignobles Brumont

Vins d'exception

publié le vendredi 27 juillet 2018 à 10h00

Les Jardins Philosophiques des Vignobles Brumont

Cette magnifique cuvée fait partie des nouvelles créations des vignobles Brumont mais elle existait quand même pendant 6 ans en interne. S'appelant tout simplement "Jardins", c'est après concertation des différents corps de métier du domaine qu'il était évident qu'elle devait compléter son nom pour devenir "Les Jardins Philosophiques". Ce vin est incontournable pour ses qualités organoleptiques et l'interprétation que les dégustateurs en font : les termes de floral, fleur des prés, potager, soyeux reviennent coup sur coup et il est aujourd'hui l'un des plus grands succès du Sud Ouest. Il fait bien entendu écho au jardinier-paysagiste Gilles Clément, qui a réalisé les jardins des vignobles Brumont.

Propriétaire de Château Montus, Château Bouscassé, La Roche Brumont et Segondine à Maumusson Laguian, Alain Brumont s'inscrit parmi les plus grands terroirs français. Il a été élu premier vinificateur français et mondial parmi le top 10 des vins mondiaux et a réhabilité d'anciens terroirs abandonnés depuis près de 50 ans.

Il se considère comme un pied de vigne sorti de la terre qui vit en parfaite symbiose avec son environnement. Alain Brumont a pour volonté d'interpréter la quintessence du terroir, du climat et permettre aux gens de retrouver dans un verre cette alchimie dans des vins exceptionnels en compléxité, en goût et surtout en garde. "Ce sont deux expressions singulières de quatre facteurs indissociables : le terroir, un cépage, un environnement et le savoir-faire d'un homme, précise-t-il."

Eloignées de la pollution des villes et des industries, les vignes du domaine jouissent d'un environnement idéal où la biodiversité est privilégiée au plus haut point. Chaque parcelle est séparée par un bois afin d'éviter les contaminations d'une vigne à l'autre. Aucun insecticide ni intrant n'est utilisé. L'eau de source est prélevée et privilégiée pour irriguer les vignes et les plantations, de même que ces dernières restent enherbées aux deux tiers de la surface par une flore ancestrale. Elle est protégée et coupée uniquement au moment où elle a fini de donner sa graine, pour assurer son renouvellement perpétuel. Les rangs de vigne sont orientés à 15h au soleil afin de permettre les mêmes unités de rayon solaire sur la grappe d'un côté le matin et de l'autre l'après-midi. "Une grappe 100% en contact avec le soleil développe davantage de qualité. Elle doit transpirer comme un sportif, 100 à 300 fois plus qu'une grappe protégée par les feuilles. A 15h, le soleil est au plus haut, à la verticale du feuillage et laisse la grappe se rafraîchir deux heures ce qui lui évite de griller." Les grappes sont également sculptées sur 200 hectares, un véritable record de viticulture ! Sans rentrer davantage dans les détails, c'est ce qu'on appelle la Méthode Brumont ! Quant à leur vinification, elle se veut bien entendu philosophique et est devenue l'une des références mondiales en matière d'oenologie dès la sélection des grains de raisin dans les vignes.

Alain Brumont se base sur le chêne, pour sa résistance et parce qu'il subsiste parmi la faune et la flore environnante. Il favorise l'équilibre de tout un écosystème. Voilà pourquoi les vignes sont travaillées selon le même schéma de défense. Le chêne est l'allié du vin pour les bouchons, pour l'élevage en barrique, et bien au-delà, il régule l'eau, la faune, la flore, il est une éternelle puissance et est source de sagesse. "On ne peut pas tricher quand on veut faire un bon vin et de grande qualité. Le bois de chêne est indissociable," précise-t'il. Le domaine utilise jusqu'à 800 barriques neuves par an pratiquement la moitié de la production régionale annuelle. Tout est utilisable dans la nature. Sur seulement 1,6 hectare, la famille (très nombreuse) ainsi que les employés vivent en autharcie au domaine grâce à la diversité de leurs plantations (légumes, fruits). Tout ceci est retranscrit dans leur nouvelle création. 

Et si Les Jardins Philosophiques est un véritable chef d'oeuvre à déguster sans vouloir être pompeux, il s'agit d'un Pacherenc-du-Vic-Bilh sec rendant hommage au Petit Courbu, ancien cépage. C'est la Rolls Royce des cépages selon Alain Brumont : "Il donne un tout petit rendement mais le vin qu'il produit est onctueux, soyeux, grand et d'une garde exceptionnelle". Pour le mettre en avant  en le proposant à ses clients privilégiés, un concours est organisé jusqu'au 20 août 2018. Photographes, poètes, conteurs, illustrateurs ou peintres sont invités à se manifester et à créer une oeuvre autour du thème des jardins, qu'ils soient botaniques, potagers, au regard d'un souvenir d'enfance, tout est permis en terme d'inspiration. L'objectif est également de retranscrire la philosophie des Vignobles Brumont et surtout du Château Bouscassé : "vivre comme nos ancêtres, avec les cinq sens et en autonomie."

Retrouver les conditions du concours : cliquez-ici !

Elise Aboulkhatib

par Elise Aboulkhatib

Elise de la WinameeTeam