Comment peut-on passer à côté du Corton Clos des Cortons Faiveley ?

Vins d'exception

publié le vendredi 13 juillet 2018 à 10h00

Comment peut-on passer à côté du Corton Clos des Cortons Faiveley ?

A Nuits-Saint-Georges, le nom du "Clos des Cortons" ne figure pas sur les cartes du vignoble de Bourgogne. En fait, le nom qui apparaît est "Corton Rognet" parce que historiquement parlant, la totalité de la colline de Corton était la propriété de la Maison de Bourgogne. Cependant, cette parcelle a été donnée en dot par l'un des ducs de Bourgogne, ce qui explique l'utilisation du mot "Rognet" qui signifie "séparé en ancien français.

Après plusieurs cessations de la parcelle (entre dot de mariage et héritage), elle est fianelemnt vendue à Joseph Faiveley le 3 mars 1874, il représente à ce moment la seconde génération à diriger le domaine. En 2018, on en est à la 7ème avec plus de deux cents ans d'histoire.  Pour revenir à l'acte de vente de la parcelle, il mentionne bel et bien le nom de "Clos des Cortons" et le vin produit dès  lors a toujours porté ce nom. Il est nécessaire de prendre en compte que la législation des appellations ne s'est mise en place qu'à partir des années 1930.

Le 25 juin 1930, une décision de justice va permettre à l'appellation de perdurer, parce qu'un an avant c'était loin d'être gagné. En effet, en avril 1929, le Syndicat de l'appellation Corton Grand Cru soupçonne une irrégularité et se plaint que l'utilisation du mot "clos" soit litigieuse. En effet, on s'attend que le clos soit un vignoble clos de murs qui appartient exclusivement à la famille Faiveley, ce qui porterait à confusion avec d'autres parcelles de Corton. L'avocat du syndicat, Me Brunhes constate l'ancienneté grâce au fameux acte de vente. La dénomination du climat étant validée mais pour éviter toute confusion pouvant nuire aux autres parcelles de l'appellation, il est suggéré que le Clos des Cortons se greffe du nom du domaine. Voilà comment le Corton Clos des Cortons devient le Corton Clos des Cortons Faiveley. Il s'agit bel et bien d'une appellation et non un nom commercial  que la Chambre Civile de la Cour de Cassation ratifie le 23 novembre 1937.

Monopole du Domaine Faiveley depuis 1874, le Clos des Cortons Faiveley est véritable fleuron de la famille. Il fait partie des deux seuls Grands Crus de Bourgogne portant le nom de son propriétaire au même tire que la Romanée Conti. Sa typicité en est incroyable de par son terroir et ses sols d'oolithes ferrigineuses et de marnes qui permettent la production d'un vin d'exception robuste et puissant qui peut se garder jusqu'à 15 ans d'âge. 

Elise Aboulkhatib

par Elise Aboulkhatib

Elise de la WinameeTeam