Haut-Lieu du Domaine Huet

Calendrier de l'AVin 2017

Catégories : #calendrierDeL'avin2017

Calendrier de l'AVin du 12 Décembre 2017

Nous avons sélectionné ce vin blanc demi-sec : le Haut-Lieu du Domaine Huet (AOC Vouvray / cépage chenin).

Ce domaine historique a été progressivement converti à la culture biodynamique par Noël Pinguet (parti en 2012), non sur des arguments philosophiques ou mystiques, mais par une expérimentation systématique, quasi-scientifique, qui l’a convaincu des bienfaits de la méthode – le seul moyen d’exprimer dans un vin toutes les données du terroir. Racheté en 2004, par Anthony Hwang, la propriété a conservé exactement les mêmes orientations, avec en particulier Jean-Bernard Berthomé, conforté comme régisseur et chef de culture. Après des fermentations à froid en fût usagé, la mise se fait rapidement, au printemps qui suit la vendange, à contre-courant de la mode œnologique. Quelle que soient la nature du millésime ou des vins (pétillants compris), la qualité se montre toujours extraordinaire, en adéquation avec l’excellence des terroirs. Un typique vin de Loire, unique en son genre, vous ne le regretterez pas !

Pour une entrée festive et luxueuse : un bavarois de homard et ses coquillages, tout un programme !

Encore une fois, on a décidé de vous partager la recette :

  • 500 g de coquillage (moules, palourdes, clams...)
  • 2 queues de homard (ou de langouste)
  • 3 feuilles de gélatine
  • 4 jaunes d'oeufs
  • 25 cl de lait
  • 25 cl de crème liquide
  • 10 cl de vin blanc
  • Vinaigre de vin
  • 100 g de beurre
  • Estragon
  • Muscade
  • 2 échalotes
  • Sel, poivre

  1. Faites cuire les queues de homard dans un bouillon pendant 7 minutes, puis décortiquez-les une fois cuites et refroidies.
  2. Coupez une dizaine de tranches et hachez le reste.
  3. Mettez les feuilles de gélatine à ramollir dans l'eau froide.
  4. Faites bouillir le lait avec une pincée de muscade, de sel et de poivre.
  5. Fouettez les jaunes d'oeufs et versez le lait bouillant tout en continuant de fouetter énergiquement. Mettez à cuire 3 à 4 minutes et ajoutez la gélatine et le homard. Laissez de coté pour refroidir et incorporez 15 cl de crème que vous aurez au préalable montée en chantilly.
  6. Ensuite, beurrez des moules individuels et versez le bavarois dedans. Réservez au réfrigérateur pendant 5 heures jusqu'à ce que l'ensemble prenne bien.
  7. Le temps écoulé, faites ouvrir à feu vif les coquillages avec une échalote ciselée et le vin blanc. Filtrez le jus, mettez une échalote ciselée et un peu de vinaigre, puis laissez réduire.
  8. Quand le mélange est presque sec dans la casserole, versez la crème liquide, le beurre et les coquillages sans leurs coques. Vous pouvez toutefois garder une partie avec la coquille pour la présentation. Servez le bavarois avec cette sauce autour, des tranches de homard en décoration sur le dessus, quelques baies roses ou encore des oeufs de saumon et des feuilles d'estragon…

Vous n’aurez même plus envie d’entamer le plat principal avec cette délicieuse entrée !