Visite à l'Abbazzia di Novacella

Au fil des rencontres

publié le dimanche 15 septembre 2019 à 08h00

Visite à l'Abbazzia di Novacella

Dans le vignoble alpin, nous avons dégusté pas mal de vins, sur salon et sur place. Parfois dans de grandes vallées, parfois nichés sur des nids d’aigles, souvent en pentes plutôt marquées et de grand style. Ce sont des vins forts en personnalité et originaux.

Dans cette lignée voici un autre domaine au caractère unique. Il est est alpin, c’est une certitude, il est unique car les cépages ici sont très autochtones, mais sa grande originalité c’est l’Abbaye, le vignoble d’origine monacale.

C'est bien la première fois que nous le traitons. Ce n’est pas le seul et loin de là, vignoble monacal, l’influence et l’importance des religieux et des abbayes en termes de viticulture n’est plus à démontrer. Cela manquait à nos présentations, il était donc normal d’y remédier.

 

Au nord du Sud Tyrol, à quelques minutes de la frontière autrichienne se niche le vignoble de Bressanone ou Brixen. Nous sommes exactement à Varna, à l’Abbazia di Novacella, un haut lieu de culte Augustin. Créée par l’évêque Hartmann en 1142, la vigne était déjà cultivée avant la construction de l’abbaye. Nous sommes ici au confluent de l’histoire viticole et religieuse car ce grand lieu de culte sera élevé par la suite au rang de basilique mineure. Cela en fait un endroit prisé à la fois pour son vin, sa culture, son architecture et son éducation.

e site regroupe nombre de fonctions, centre de séminaire, école, domaine viticole, …

 

Il y a beaucoup à dire sur l’ensemble de cette abbaye, mais concentrons-nous sur les vins.

La gamme est très large et très diversifiée. Des cépages locaux aux internationaux, la liste est très longue.

Comme dans beaucoup de domaines locaux, les vignobles s’étagent de 250 à 900 m d’altitude. Nous sommes ici au cœur des vignobles d’altitude et de cépages blancs.

Les rouges viennent de la zone de Bolzano à 40km plus au sud. Le riesling, le Muller Thurgau, le sauvignon, les cépages alsaciens ont une véritable place dans la zone de Bressanone. On notera le Kerner comme grand régional de l’étape présenté en classic, praepositus, et passito dans la gamme. La gamme Classic représente l’entrée de gamme et les Praepositus la gamme plus travaillée, puis les riserva Praepositus en rouge.

 

Nous dégustons une bonne série de vins, dans toute la gamme. Notons que nous avons dégusté au cellar door, et que nous n’avons pu visiter les chais ni être reçus par aucun responsable. C’est donc en mode « touriste » que je déguste les vins et prends mes notes…

Je me concentre donc sur les vins « typiques ». Le Gruner Classic est sec et frais, sur les fruits blancs, assez long, bien fait.

Je retiens le Kerner classic, avec son nez muscaté et ses touches florales, son volume et son gras en bouche sont intéressant et il possède une jolie tension, On retrouve ce style mais plus travaillé dans le Kerner Praepositus dégusté en Décembre 2017.

 

Le Sylvaner Praepositus 2017 est un modèle, nez discret et citronné, rond, élégant avec une belle finale, Bien +

 

Le riesling Praepositus 2016 au nez discret possède un vrai volume au nez, puis un joli fruit bien sec et une rondeur en finale.

 

Les rouges ne me convaincront pas trop si ce n’est un Lagrein Classic 2016 avec un nez un peu primeur aux jolies notes de fruits noirs et une bouche élégante et fraiche, les tannins sont fermes mais enrobés, Très Bien rapport Q/P intressant.

 

Dans la gamme Riserva comme souvent dans cette région les vins sont un peu boisés et extraits. Le pinot Noir 2015 Riserva Praepositus, possède néanmoins une jolie trame acidulée et fruitée, dommage que le boisé ostensible domine encore, ce qui malheureusement est encore trop marqué sur le lagrein Riserva 2015, vanillé et noix de coco, dommage car ce cépage possède un vrai potentiel et de réelles qualités intrinsèques… Time Will Tell

 

Novacella produit de 600 à 750 000 Bouteilles et c’est donc acteur important de la région. Les blancs sont de très bonne qualité, et les prix relativement attractifs.

Connus pour leurs Veltliner et Riesling, j’ai personnellement apprécié le Sylvaner, et le Lagrein Classic.

Ne pas négliger cette gamme vraiment très abordable en blancs et rouges. De très bons vins de table, proposés entre 8 et 12 € sur place…

 

Un lieu magnifique entourée de magnifiques sommets, rien que cela vaut le détour !

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.