Sur les pas de Stan en Italie : le domaine Marcarini

Au fil des rencontres

publié le samedi 26 janvier 2019 à 08h00

Sur les pas de Stan en Italie : le domaine Marcarini

Passage dans le Piémont, trois visites prévues sur La Morra puis une à Barbaresco, avec des vignerons tous très différents, et des vins de haut niveau.

Pour la première visite, direction la petite rue qui monte au palazio depuis le petit parking à l’entrée et arrivée chez Marcarini, producteur historique et traditionnel de la région.

 

Nous faisons une rapide visite des installations, une vieille maison à l’intérieur du village, les vins sont faits sur place, et stockés en foudres et bouteilles au même endroit !

On est chez un traditionaliste de la région.

Sur la Morra ils sont assez peu finalement alors que les sols ici sont légers et donnent des vins expressifs et très fins, souvent élevés en fût plus qu’en foudres.

Beau, passionnant et curieux en même temps, car l’accès est de prime abord complexe. Mais tout a été bien étudié :-)

 

Nous passons d’une pièce à l’autre, d’un recoin à l’autre et remontons finalement dans le patio qui jouxte la boutique.

 

 

Nous allons déguster la gamme quasi complète, en tout 8 vins et finir sur les 2 crus de Barolo que sont la Serra et le Brunate !

 

Arneis 2017, le blanc local aromatique floral et sec, un bon vin, avec néanmoins un peu de gras. Bien

 

Dolcetto Fontanazza 2017, typique avec une certaine volatile au nez ... Bien

 

Boschi di Beri 2016, un dolcetto préphylloxérique, planté à 480 m d’altitude, sols sableux, on a de l’olive noire au nez, aussi un peu d’acidité volatile, il faudra attendre ce vin qui est très acidulé, tendu, mais à la matière fondue et peu tannique. Vignes de la fin du 19E siècle.

 

Barbera 2015, on a l’impression de se pencher sur une cuve de raisins fraîchement cueillis, des odeurs herbacées se mêlent au fruit et au menthol, la bouche est tendue, acidulée et souple. Bien +

 

Le Barbera 2016 est plus jeune au nez, net et fruité, la fraise typique est présente, en bouche attaque fraîche et nette, un bon fruit, finale sur l’amande plutôt douce pour un Barbera.

 

Nebbiolo 2017 vignes sur La Morra, et Novello, le nez est léger, peu expressif, la mise est récente, la bouche est saline en finale, une bonne structure, un poil alcooleux.

 

Barolo la Serra 2014, peu expressif et un peu de volatile, la bouche est légérement oxydée, saline et bien salivante, plutôt souple pour un Barolo, bonne longueur, la finale est encore un peu sèche. Bien ++

 

Brunate 2014, un nez légèrement végétal, de la noisette grillée, il évolue légèrement, en bouche l’attaque est serrée, tannique et une ferme acidité, moins en place que le Serra, encore un poil d’alcool en bouche, bien +/++

 

 

Un très beau domaine situé dans les petites rues historiques de la Morra, intéressant et très traditionnel.

J’ai été enthousiasmé par La Serra 2006 dégusté plus tôt dans l’année.

 

Lors de ma visite il faisait chaud et les vins m’ont semblé très intéressants mais assez fermés et peu prêts.

 

Je retiens le Barbera 2015 très joli et intéressant, l’Arneis qui donne un vin frais aux notes anisées très agréable.

Et si je retiens un Barolo ce sera la Serra 2014 même si j’ai eu un magnifique Brunate 2012 en dégustation il y a peu.

 

Des vins à attendre un peu donc.

 

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.