Rizzi un grand de Barbaresco

Au fil des rencontres

publié le samedi 23 novembre 2019 à 08h00

Rizzi un grand de Barbaresco

 

Mai 2019, retour sur les vins de Barbaresco. En quelques jours nous arrivons à caler de très beaux rendez-vous et à nous intéresser à la partie que j’avais bizarrement délaissée sur l’autre rive des grands piémontais, et pourtant c’est de là que le renouveau est arrivé...

 

En effet Angelo Gaja et Bruno Giacosa, les deux pionniers les plus connus, sont tous deux issus de cette appellation et région, même s’ils possèdent et travaillent des vignes sur le flanc ouest côté Barolo également. Je vais donc entamer ma série de dégustations par un vignoble familial réputé : chez Rizzi, situé sur le cru du même nom. Historique à plusieurs titres, je suis reçu par Jolle Dellapiana, la fille d’Ernesto qui a décidé de retourner sur ces terres d’enfance et développer le vignoble et le domaine il y’a une quarantaine d’années. Les crus Rizzi et Nervo sont donc les 2 parcelles historiques où tout a commencé !

 

Aujourd’hui Rizzi est à la tête de 44 ha de vignes aussi bien sur les appellations de Barbaresco, Nebbiolo, Dolcetto et Barbera, que des moins classiques comme les Moscato ou surtout Alta Langa, produits à base de Pinot Noir, Chardonnay et Nebbiolo !

 

 

 

Passons à la dégustation car il y a beaucoup de vins ici :)

 

Le Alta Langa est produit sur Treiso, altitude minimale des vignes, 250m, c’est un effervescent qui passe 30 mois sur lattes, non dosé et issu de 85% de chardonnay et 15% de Pinot Noir, la malo n’est pas faite sur ce vin. Il existe 23 producteurs de Alta Langa seulement, Treiso possède plus de sables que les autres secteurs ou les argiles et marnes blanches dominent. Le vin possède un nez frais et fruité, c’est plus riche et plus gras que pas mal de champagne même non dosé, l’équilibre est agréable et la bulle assez fine, AB+

 

Produit sur le Giaconne, le Langhe Chardonnay est très aromatique, mur et exotique. Sans malolactique également le vin de bonne acidité, est facile et agréable, aux notes d’agrumes et de jolis amers se déguste bien, un style entre modernité du nouveau monde et Europe. Bien

 

La Barbera 2016 issu de Treiso passe 5 mois en foudres, le nez assez rustique devient ensuite très fuité après aération, avec des notes fermentaires et de levure de boulangerie. C’est simple et frais en bouche avec une belle acidité. Bien

 

Le Langhe Nebbiolo 2017 issu de la vigne Rizzi passe par les mêmes foudres que les Barbaresco, il a souffert de l’année caniculaire en Piémont et hyper sèche, avec des notes mures et fragrances légèrement alcooleuse au nez, en revanche en bouche, une grande acidité mène le vin, avec d’élégants tannins tout en finesse. Un vin qui a besoin de se mettre en place mais qui donnera d’ici 3/4 ans maxi un joli Nebbiolo. Bon Vin

 

Le Barbaresco Rizzi 2016 est le flagship, le cru historique de la maison, Rizzi est un des plus étendus. Nous sommes ici sur le sommet de la colline, exposé au sud sur des marnes calcaires et argileuses au sommet, avec un peu de sables sur le bas de la parcelle, des vignes de 50 et 15 ans. Un nez minéral et de groseille qui se poursuit sur une matière élégante, un joli fruit, une finale chocolatée et quelques amers, c’est Bien+

 

Le Nervo 2015 autre cru historique du domaine, est plus discret et plus fin, la bouche tendue, sapide et élégante possède beaucoup de fraicheur. Issu de sols pauvres on sent un peu plus de tension dans ce vin, une année de plus l’a également un peu refermé et joliment placé. Bien+/++

 

Pajoré 2014, un cru en bas de coteau, 270m, sur une année délicate et fraiche, humide, etc... Les notes iodées et minérales au nez sont discrètes et fines, quant à la bouche un peu serrée, elle révèle une légère évolution, avec des notes balsamiques et une finale bien acidulée, Bien+

On attendra ce vin et ce millésime encore 5 à 8 ans pour mieux l’apprécier.

 

Boitto 2013, année chaude et régulière, bien notée, je n’ai pas compris ce vin, aux notes curieusement oxydées, qui sent un peu le pâté de foie... des notes terreuse et animales complète le tout... En bouche ce goût est assez prenant et malgré une finale jolie sur des notes d’évolution, ce style ne m’as pas parlé, je ne noterais donc pas le vin, je pense que cette bouteille était ou vieille ou bizarre...

 

Accompagné d’un Œnologue et guide local et de ses clients, je n’ai pas vraiment relevé ce que je trouvais dans cette bouteille, mais me contente de parler des autres vins au style très classique et taillés semble-t-il pour la garde.

 

Un Beau domaine, et un accueil de qualité, à conseiller mais on a aussi dégusté des vins bien plus intéressants lors de notre passage et nous allons y venir :)

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.