Mas Alta : un grand d'Espagne

Au fil des rencontres

publié le samedi 21 décembre 2019 à 08h00

Mas Alta : un grand d'Espagne

Passage en Catalogne, tellement longtemps que je souhaitais retourner sur ces terres visitées il y a de cela déjà 7 ans, le temps file tellement vite... et nous n’avions que peu profité des paysages et des vignerons, la météo du printemps ayant été terriblement pluvieuse. Pied de nez quand on pense aux caractéristiques sèches et méditerranéennes de cette partie de la Catalogne.

 

Visite au Mas Alta, sur la partie nord-ouest de l’appellation Priorato à la limite du Montsant, sur le village de la Vilella, au pied de la cordillère du même nom.

 

Le domaine situé en fond de vallée possède des vignes plutôt âgées sur divers secteurs autour du village et de la propriété. Ils pratiquent la biodynamie et le cheval et les mules font une grande partie du labourage notamment sur les hauteurs et les vignes anciennes et difficiles.

Le climat permet de faire peu de traitements et comme en France l’oïdium sur les Carignan est le principal souci de la période végétative.

 

Les sols sont complexes avec divers schistes, les fameux llicorella, mais aussi des calcaires sur la partie nord-ouest, dont les blancs sont issus. Pour une surface plantée actuelle de 35 ha, et de petits rendements, la production totale excéde de peu les 100 000 Bouteilles.

 

L’équipe du domaine avec qui je vais déguster et visiter est d’une rare gentillesse et hospitalité, composé de Roxana, Cristina et Damian, respectivement, responsable accueil et salle de dégustation, commerce/ RP et Damian est l’œnologue, tous d’origine catalane, et bien ancrés dans leur territoire et terroir.

 

Comme pour Rinaldi ou Burlotto je vais allonger un peu l’écriture car il y a tant à dire et expliquer grâce à cette visite, nous verrons René Barbier plus tard également et il nous donnera aussi beaucoup d’informations et de connaissances sur son terroir et ses vins.

 

 

Commençons donc la dégustation avec Artigas Blanc, issu de 70 % de Grenache Blanc, 20 % de Pedro Ximenez (PX) et de 10 de Maccabeo, amande, fleurs, le nez est léger et aérien, la bouche marquée par une belle salinité est allongée et fraîche, on aime, très bon, à ce prix c’est un très bon achat à conseiller aux amateurs de vins du sud pas trop lourds.

 

La Solana Alta issu de la parcelle exposée sud/sud est, au-dessus de la Bodega, à 670 m et cela compte, sur un sol à la fois de calcaire et de llicorella, est labourée au cheval, cela compte également. Le vin passe un peu en fut et en cuve ciment. Grenache et Carignan blanc donnent ici un vin à la réduction boisée, bourguignonne, fin, la tension et la minéralité sont là, l’élevage marque encore un peu le vin. Attendre un peu, mais c’est bon.

 

Els Pics est un assemblage des jeunes vignes du domaine, avec des expositions et des sols très variés, nous mettrons en lien le site pour plus d’informations. Les cépages autochtones dominent ici, Grenache et Carignan, mais le peu de Cabernet et de Merlot sont ici. Le merlot est vinifié en grappes entières, le reste non. Le vin passe en partie en fûts usagés. Le nez légèrement végétal au premier abord est vite dominé par les fruits rouges puis noirs, la bouche douce et élégante, finie sur une note minérale légère et une amertume de bon aloi. Bien

 

Artigas 2016, est un assemblage plus typique avec des vins de Grenache et Carignan, une pointe de Cabernet à hauteur de 10%, le tout provenant de plusieurs villages pas uniquement sur la Vilella, les sols en revanche sont 100% Llicorella, et le vin sera élevé 15 mois en fûts usagés, 1 à 3 vins. Le nez légèrement boisé donne sur la mûre, quand la bouche tendue et saline se termine sur des tannins fondus et une finale longue et fine... c’est Bien/T bien

 

Cirerets 2017 est un « Vi de Villa » donc issu de parcelles uniques de la Vilella, exposé au nord/nord est, entre 450 et 650 m d’altitude, des vignes de plus de 50 ans, sur Llicorella, et là seulement Carignan à 60 % et Grenache pour les 40 restants. Le nez mentholé au notes fruités reste discret, la bouche justesse à souhait, et acidulée, le chocolat amer se mêle à la mûre et la myrtille, la salinité finale, et la longueur ++ en font un superbe vin, T Bien

 

La Basseta 2016, issue de 90% de Grenache, et 10% de Syrah (issue des Serines à Ampuis) , est exposée au Nord, avec des sols incroyables de llicorella, qui donne au vin un ph très bas, qui tient ensuite les acidités, CQFD lors de la dégustation, ça sent la mine de crayon, le graphite, la poussière de schistes, le menthol et la vendange entière, la bouche fraiche, élégante, est envoûtante, la salinité rafraîchissante et la longueur est là... Pas loin d’un Grand Vin, Très Bien ++

 

La Basseta 2011, le nez évolué de café et torréfaction plaira aux amateurs de vins un peu vieillis, la bouche texturée, ronde et fruitée est agréable, facile et un peu mûre, la sucrosité parle ici, millésime chaud !!! Bien ++

 

La Creu Alta 2016, est un vin de Carinena à 70 %, vignes centenaires, et de Syrah à 30 %, ici les vignes de Carignan sont issues du magnifique vignoble de Fabregat, exposé au nord, et travaillé avec la mule du à sa position difficile d’accès. L’élevage est assez long, 18 mois en fûts puis en foudres, durant 12 mois de plus. Les notes torréfiées se ressentent encore un peu mais la puissance fruitée et intense de mûre et de myrtille prend vite le dessus, menthol, eucalyptus, c’est complexe. La bouche dense, épaisse, concentrée, tapisse le palais de fruits noirs, la longueur saline de ce vin me fait conclure que c’est un « classique moderne », un vin qui a besoin de l’élevage pour s’assagir, et qui ira loin, très loin. C’est très long et Bien ++

 

La Creu Alta 2013, année assez fraiche et donc un vin plus végétal, du poivre, une légère évolution, ce vin sent le « cailloux », joli nez ! La bouche possède un jus et une tension inouïe, la légère évolution sur le chocolat, la praline, le caramel au beurre salée en font un vin prêt et déjà agréable. Se gardera encore mais c’est déjà T Bien.

 

A noter que les Carignan du domaine, sont désormais issus de sélections massales, issus du vignoble de Fabregat, signe que la tradition revient à grand pas au domaine.

 

Pour conclure une aussi pleine visite, je ne saurais que vous conseiller la visite évidement, mais aussi l’achat des vins du domaine, car assurément toutes les cuvées sont intéressantes, les Artigats sont de véritables affaires pour découvrir le style de la région, Cirerets un vrai Vi de Villa typé et de grande intensité pour découvrir les Priorato de qualité.

 

Basseta est un vin de classe et d’élégance, nul doute que ce vin fera le bonheur des amateurs du monde entier de Grenache élégants et frais, J’ai adoré ce vin...

 

Une équipe accueillante, un dynamisme et un amour de sa terre se ressent chez chacune des personnes rencontrées ce jour, un soleil éclatant, une lumière incroyable sur des vignes multicolores, et des vins authentiques et fiers... Vraiment une belle rencontre ! Merci

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.