Domaine Eddie Feraud, un fleuron de Châteauneuf

Au fil des rencontres

publié le mardi 30 juillet 2019 à 11h26

Domaine Eddie Feraud, un fleuron de Châteauneuf

Au cœur d’un des plus beaux villages du Vaucluse, se niche la prestigieuse appellation du même nom. Je l'ai d’ailleurs bien couverte et traitée, mais de passage sur place je ne peux que rédiger un nouvel article sur un de ces domaines très dynamiques.

Nous sommes à Châteauneuf du Pape, et le vigneron en question s’appelle Yannick Feraud. Il n’a pas une très grande exploitation, mais le style de ses vins s’affirme année après année comme un des grands de l’appellation.

 

Le domaine Eddie Feraud est donc aujourd’hui un des petits acteurs en quantité mais mais majeur en qualité de cette belle appellation. Tout sourire ce jeune œnologue, au franc parlé et regard bleu perçant sait ce qu’il veut faire de ses vignes et ses vins. Conscient du patrimoine familial, les vignes jouxtent un bois au cœur de l’appellation sur les sols de safres (sables) et les grès rouges.

Évidemment le Grenache domine, autour de 80% sur le domaine. Les autres cépages, Mourvèdre, Clairette Rose, Cinsault sont complantés. Vignes âgées de 50 ans minimum, le domaine complète ses rouges d’une cuvée issue de Grenache, Clairette et Muscat, le p'tit plaisir ainsi qu’un blanc de Châteauneuf quasi anecdotique !

 

La parcelle fleuron du domaine, et donnant le vin " les raisins bleus", est située au cœur des sables très reconnus du Rayas, lieudit fort célèbre, du fait de son Château mondialement reconnu.

 

Les vins sans être bio, ne sont ni levurés, ni égrappés, ni sur travaillés, passent en cuve béton puis foudres. Intervention à minima de la part de Yannick. A la vigne, idem, aucune intervention superflue et à minima.

Observation, travail en vert, attention, on passe du temps à ne pas en perdre... 

 

 

Nous dégustons donc les vins disponibles à ce jour. J'ajouterais mon commentaire sur les raisins bleus 2016 issu de mon passage sur les printemps de Châteauneuf.

 

Nous attaquons avec le rouge 2015

 

Ce vin gras et riche en bouche, exhale des fruits noirs et possède une douce densité. Il se déguste agréablement dès lors, voici le commentaire d’Avril. Nez d’épices, gourmand, la bouche est élégante, fraiche et tendue, saline, agréable...Bien++ ici je note Bien + /++

 

Le P'tit Plaisir : le nez gourmand et frais à la touche acidulée, le muscat ressort légèrement et donne un côté festif au vin. La bouche de bergamote, est droite et fraiche, Bien

 

Châteauneuf Blanc: épuisé, mais nous le dégustons, des agrumes confites, bergamote en tête, l bouche glisse sur un léger boisé bien intégré, très élégant, frais et aérien, joli blanc pour la région... Bien +/++

 

 

Compte rendu des printemps de Châteauneuf, 8/9 Avril 2019

 

Châteauneuf du pape 2016 : nez discret d’olives noires, épices, la bouche un peu massive par rapport au 2015 possède une belle finesse mais une grande présence doublée d’une belle tension, un vin en devenir, long, Bien +/++

Pour info j’ai à ce moment-là mieux noté le 2015 que je trouvais plus ouvert, bien frais et bien élégant...

 

Raisins Bleus 2016, issus de la parcelle vraiment au centre des Saffres, Fruits noirs dominants, on les retrouve en bouche, explosion de fruits noirs, mures, ronce, salinité, beau vin et belle longueur, Bien ++

 

J’ai beaucoup apprécié les grandes finesse présentes sur les rouges, l’exubérance légère du p'tit plaisir en fait un vin de fête et de soif pour les apéritifs en tous genres, les légumes d’été, le fenouil également ne lui feront pas peur, voir les printanières asperges.

 

Ce domaine a tous les atouts, sauf les volumes pour satisfaire une clientèle exigeante, discrète, et passionnée.

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.