Découverte du domaine Pfitscher dans le sud Tyrol

Au fil des rencontres

publié le samedi 07 septembre 2019 à 08h00

Découverte du domaine Pfitscher dans le sud Tyrol

 

Durant l’Hiver les montagnes se parent de leurs atours neigeux, et même en fond de vallées on se retrouve parfois sous une couche blanche et fraîche.

Mais le vigneron et le dégustateur ne s’arrêtent pas pour autant !

De passage localement je me suis arrêté une après-midi au domaine Pfitscher dont j’avais eu un aperçu des vins mais ne connaissait ni la gamme ni le lieu exact de production.

 

Le domaine Pfitscher est familial et situé à Montan dans la province du Sud Tyrol, entre Trento et Bozen. Il produit un peu plus de 100 000 Bouteilles pour 17 Ha, sur 5 communes différentes entre 300 et 900 m d’altitude, pour une proportion de 60 % en blanc. Pinot Noir, Gewurztraminer, Sauvignon Blanc, Lagrein, dominent mais la gamme est large avec pinot blanc, chardonnay, muller thurgau et un assemblage bordelais pour 13 cuvées au total.

 

Notons que le Stoass est la plus grosse vente du domaine avec 25000 bouteilles comme le Fuchsletein.

 

Les sols sont très variables, et selon l’altitude les cépages trouvent leur optimum, avec notament le secteur de Montan pour les Pinots Noirs sur des terres argileuses exposées au Sud/Sud-Ouest.

En bas de coteaux proches du Lac les Merlot et Cabernet trouvent un terrain chaud et bas en altitude qui leur convient (Kurtasch et Tramin).

Et sur les zones d’altitude le Muller et le Sauvignon donnent le meilleur d’eux même autour de Bressanone. Le Lagrein quant à lui est dispersé dans les zones de Montan et Neumarkt.

 

Chaque cuvée est isolée et travaillée selon des méthodes appropriées, beaucoup de précision est apportée sur chacune dentre elles. L’œnologue et enfant du pays Hannes Pfitscher, qui a étudié à Trento puis Geiseheim en Allemagne, nous donne beaucoup de précisions et de détails sur chaque vin, surface, sols, vinifications, âge des vignes, une rencontre passionnante ou nous rentrons dans chaque détail.

Je ferais un article sur les sols et cuvées plus précisément car cette visite était en tous points fabuleuse.

Au même titre que chez Thomas Niedermayr (Article sur le vigneron), mais dans un style quasi opposé.

 

 

 

Nous dégusterons toute la gamme avec Hannes, et je retiens pas mal de vins, car tous sont réussis.

 

Le Pinot Bianco Langefeld est très réussi, issu de vignes de 45 ans sur les calcaires de la zone de Montan avec du gras, un fruit bien mûr au nez légèrement beurré, puis une bouche tendue et minérale, qui termine sur du gras Bien +

 

Le Pinot Noir Fuchsleiten est une valeur sûre du domaine, issu de 15 parcelles différentes situées entre 300 et 700m d’altitude, grès et sables sur le bas (30%), et calcaires sur le haut (70%). Fruits rouges et végétal, fraise au nez, la bouche est fraîche et tendue, gourmande, léger boisé en finale. Bien +

 

Le Lagrein Rivus est un assemblage des vignes sur Ora et Egna, dont certaines sont centenaires, le nez est très pur, fruité, mûre, mine de crayon, les tannins en bouche sont présents, il y a du fond, et du jus, T Bien+  rapport Q/P imbattable sur place.

 

Sauvignon blanc Saxum, Bien. Buis, fumé, tendu et frais, Assez Gras, légers amers. Assemblage grès rose et calcaire, intéressant.

 

La gamme réserve est très jolie, des vins très réussis.

 

Mon coup de Coeur du domaine sera le Lagrein Griesfeld, issu de vignes de 30 ans, sur les coteaux proches de la rivière, des vins assez solaires donc, sur Egna, dont les parcelles vont devenir des crus en 2019. Le nez est joli et dense, pas trop boisé, on sent le speck, la bouche est tendue et puissante, très minérale en finale, salivant et salin. Très bon vin. T bien +

 

Le Cortazo dans un style totalement opposé est au même niveau, long, et très doux en bouche, le vin est à la fois animal et floral, lardé, fruits noirs, nez complexe et bouche douce et quasi sucrée en finale.  T bien +

 

Le Pinot Noir Matan est aussi en provenance d’un Cru local cette année, issu de vignes de Glen sur Kurtasch, les sols sont calcaires et c’est un vin encore bien réussi, puissant et frais, au nez floral de pot-pourri, un peu encore marqué en bouche, mais au fruité bien mûr, à la belle longueur, un vin très réussi. Bien +

 

Une fois de plus voici une visite de grande qualité, un hôte généreux dans un lieu exceptionnel. Ce nord de l’Italie, plus Germanique que latin est plein de charme également, rigoureux mais tellement beau et spectaculaire.

C’est une région dynamique, pleine de ressources, et les vins y sont très réussis, jolis blancs et rouges sérieux. 

 

Stanislas ROCHER

par Stanislas ROCHER

OenoConseil, Voyageur dégustateur et Dénicheur de perles.