Bio-Précision au coeur du Château Smith Haut Lafitte

Au fil des rencontres

Catégories : #auFilDesRencontres

Bio-Précision au coeur du Château Smith Haut Lafitte

Le Château Smith Haut Lafitte - Grand Cru Classé de Bordeaux, se distingue non seulement pour la haute qualité de ses vins mais également pour les techniques et procédés mis en place à chaque étape de viticulture, d'élaboration et de production de leurs vins. Ce qui nous a justement séduit dans leur travail est sans conteste la Bio-Précision qui leur tient à coeur depuis plusieurs années. En cours de labellisation, le domaine n'utilise déjà plus d'engrais chimique ni aucun intrant depuis trois ans et met tout en oeuvre pour que l'ensemble du vignoble qui s'étend sur 80 hectares de vignes. L'utilisation de phytothérapie pour soigner les vignes, le concept de bio-précision allie bio à des techniques innovantes. "L'impact pour nos vins est majeur car ces techniques permettent de préserver le terroir en interférant le moins possible avec le sol. Cela favorise un développement naturel des plantes et la longévité du domaine," déclare Camille Wisser, en charge de la communication du domaine.

Véritables pionniers de la biodynamie, tout ce travail de bio-précision tend à respecter le vivant et son équilibre tout en favorisant la biodiversité. C'est pour cela que le compost à base de plantes (sarments de vigne, marcs de raisin, fumier) ou encore le labour à cheval sont véritablement privilégiés. Les technologies les plus pointues sont véritablement mises au service de l'expression du terroir et de sa préservation.

Depuis l'acquisition en 1990 du domaine pour le couple Florence et Daniel Cathiard, la préservation de l'environnement et du terroir ont été des priorités. Les Graves Gunziennes constituent le terroir de Smith Haut Lafitte, qui se distingue parmi tous les autres. Elles donnent notamment une note fumée recherchée dans l'élaboration de leurs vins. A d'ailleurs été mis en place un système de Code à Bulles Prooftag sur chacun de leurs millésimes afin de garantir une traçabilité et une authenticité des vins en toute circonstance.

Les technologies de pointe rentrent bien évidemment dans le traitement de l'exploitation dans son ensemble, pour traiter le raisin avec douceur, grâce aux chais gravitaires (Winery) ou aux trieuses optiques (Vistalys). L'énergie solaire, les eaux de pluie sont recyclées afin de limiter la pollution. "Nous avons développé une technologie qui permet de récupérer le CO2 issu de la fermentation des vins et de le transformer en bicarbonate de soude (présenté en COP21)…" précise Camille Wisser. Une cartographie des sols a permis d'analyser leur résistivité et de conduire la culture de chaque parcelle selon les caractéristiques de chacune. Quant à l'évolution de maturité de chaque vigne, elle est observée à chaque étape par Oenoview, technologie de traitement d'images satellites. Tout est ainsi optimisé pour servir au mieux l'intérêt de la nature et des hommes.

Mais la technologie n'est aucunement un frein aux savoirs-faire ancestraux et au travail manuel qui sont justement autant mis à contribution. Leur philosophie est d'exprimer la richesse de leur terroir fabuleux en progressant chaque jour avec les enseignements de la nature d'une part et les technologies de pointe qui permettent un travail de précision d'autre part. "L'aboutissement de notre démarche Bio-Précision est la création de vins plus fidèles au terroir, plus riches en composés phénoliques, plus purs, plus sains, plus nets au nez et plus complexes en bouche," déclare Daniel Cathiard, propriétaire du Château Smith Haut Lafitte.