Château de Pravins

Partager sur les réseaux

Château de Pravins

En 2005, le Groupement Foncier Agricole (GFA) du « Château de Pravins », dont Isabelle Brossard est la gérante, a repris en direct tout l’ancien vigneronnage. Il est ainsi devenu exploitant et maîtrise toutes les étapes de la production : du raisin au vin.


Grappe de raisin Gamay

La crise viticole particulièrement sévère en Beaujolais a forcé le GFA à faire des choix décisifs pour parvenir à une gestion saine.

L’exploitation de 6 hectares était en partie constituée de très vieilles vignes de cépage Gamay (plantations de 1928 et 1932). Au cours des années, la taille en gobelet avait laissé le cep se développer en s’étalant, ce qui empêchait les machines de passer dans l’inter-rang. Or seule l’utilisation d’un inter-cep, qui racle la terre autour du pied des ceps, permet un désherbage sans herbicides. Au milieu des passages, l’herbe pousse et est entretenue, ce qui permet, en outre, de minimiser l’érosion. Après les vendanges, les vignes sont buttées : la terre est ramenée au pied des ceps pour les protéger de l'hiver.

Depuis 2008, le GFA arrache chaque année une cinquantaine d’ares de vieilles vignes pour en planter de nouvelles et installer un palissage approprié. Les vignes les moins anciennes ont pu être palissées et ainsi adaptées au passage des machines. Une taille adéquate permet de monter le bois et d’étaler le feuillage le long du palissage. La grappe est ainsi mieux exposée au soleil et évite la pourriture.

La restructuration du domaine a été achevée en 2012.

 

Château de Pravins